Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Maus Art Spiegelman HDA

Par   •  22 Octobre 2018  •  1 421 Mots (6 Pages)  •  501 Vues

Page 1 sur 6

...

C’est un livre à travers lequel la Shoah est décrite de façon relativement accessible à un jeune public car c’est une bande dessinée animalière → Histoire ayant pour personnages des animaux généralement humanisés.

En effet, Art Spiegelman utilise le procédé de la fable, les personnages sont incarnés par des animaux différents selon leur nationalité ou leur « race » comme le disait Hitler :

- Juifs → Souris

- Nazis et allemands → Chats

- Polonais → Cochons

- Français → Grenouilles (=Cliché des français mangeurs de grenouilles)

- Américains → Chiens

Durant cette « intégrale » le lecteur découvre à travers des dessins qui restent sobres, les longues heures à rester caché en tremblant ou à chercher de la nourriture. Le ghetto, les camps, les trains où l’on meurt les uns entassés sur les autres, le travail forcé, et à la fin : la libération, les survivants

Tout au long des deux tomes l’auteur intègre différentes planches qui expliquent comment il en est venu à faire cette BD et comment il s’y est pris pour faire parler son père. En effet, tout ne va pas sans mal, Vladek est pingre, maniaque, impossible à vivre = Les relations sont tendues entre l’auteur et son père.

De plus, Art a fait un vrai travail d’historien en s’appuyant sur le témoignage de son père en le faisant répéter afin de préciser les éléments mais aussi en intégrant des croquis très fidèles à la réalité.

La première de couverture est composée d’un premier plan sur lequel on voit deux personnages (souris), l’un vêtu de bleu et l’autre, qui est plus petit est vêtu de rouge – bordeaux. On peut deviner que ce sont Vladek et Art.

L’arrière-plan est noir avec une grande croix gammée défigurée par l’ajout d’une tête de chat avec une mèche noire ainsi qu’une moustache, il s’agit en effet de la personnification d’Hitler.

Le titre (Maus=Souris) est écrit en lettres capitales rouge en haut et le nom de l’auteur est écrit en blanc en bas.

-

Analyse

A travers cette bande dessinée appartenant à la littérature, l’auteur a tout d’abord voulu témoigner de l’Holocauste et accomplir un devoir de mémoire.

Cette bande dessinée représente entièrement l’antisémitisme avec les premiers massacres de civils et de prisonniers, les arrestations en masse en vue d’une déportation, … Elle représente aussi la déshumanisation infligée aux déportés avec un sentiment de terreur et de désespoir, l’atmosphère de cette bande dessinée est en effet très angoissante et hostile.

Mais l’objectif de cette bande dessinée est aussi de tenter de comprendre l’incompréhensible → Un génocide et une industrialisation de la mort.

On comprend d’autant plus à travers un mode d’expression simple avec des personnages personnifiés qui permettent de mettre une distance par rapport à une cruelle réalité difficile à comprendre. En effet, les juifs sont représentés en tant que souris (=nuisibles) et les nazis en tant que chats (=prédateur) ; ce qui signifie que les nazis sont les prédateurs des juifs = Souris dont le chat veut avoir la peau. On peut aussi noter que la sauvagerie des allemands est suggérée à travers ces animaux.

Cette œuvre a différents intérêts :

- Intérêt documentaire : En peu de mots et de dessins le lecteur entre dans la réalité quotidienne des camps : malnutrition, marché noir, vols, insécurité permanente, séparation des familles, …

- Intérêt pédagogique : enseigner aux jeunes générations ce que fut la Shoah

- Mémoire et engagement : laisser une trace des souffrances infligées en hommage à toutes les victimes et dénoncer les crimes nazis

Ainsi, Spiegelman fait œuvre de témoignage et de mémoire à travers un document historique sur la Shoah par un mode d’expression populaire et efficace.

Comparaisons de l’œuvre :

La bête est morte de Calvo est une bande dessinée animalière se déroulant elle aussi durant la seconde guerre mondiale.

Si c’est un homme de Primo Levi est un récit autobiographique à travers lequel l’auteur décrit sa vie et le travail dans les camps.

Le film Nuit et brouillard d’Alain Resnais qui est un film documentaire dans lequel on voit au plus près la vie dans les camps. On peut aussi associer Maus à la chanson du même nom de Jean Ferrat, qui est une chanson engagée par rapport à la Shoah.

La liste de Schindler de Spielberg est un film se déroulant durant l’Holocauste.

...

Télécharger :   txt (8.9 Kb)   pdf (53.3 Kb)   docx (573.8 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club