Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La petite fadette, George Sand

Par   •  25 Novembre 2018  •  837 Mots (4 Pages)  •  729 Vues

Page 1 sur 4

...

C’était un jeune homme travailleur et très intelligent.

Il avait toujours de bonnes idées pour se sortir son frère et lui de différentes situations.

C’était un jeune homme qui tenait parole. On pouvait compter sur lui. Il éait aussi très attentif et protecteur envers son frère.

Toutefois devant les autres, il ne montrait pas son affection pour son frère de peur de passer pour un minable.

Son importance dans l’histoire c’est que c’est sur lui que repose beaucoup de décisions. C’est lui qui prend la décision de se sacrifier par rapport à son frère. C’est encore grâce à lui que Fadette prend conscience qu’elle est belle et qu’elle peut changer. C’est lui qui lui a permis de voir que si les gens la rejetait c’était à cause de son attitude agressive.

PRESENTATION D’UN EXTRAIT APPRECIE

J’ai beaucoup apprécié le passage où Fadette aide Landry à retrouver son frère.

Le lendemain, il ne va pas la voir pour la remercier. Fadette est vexée et depuis ce jour le fuit.

Alors Landry fait tout son possible, pour essayer de lui parler.

Fadette elle, le fuit ou alors s’ils se croisaient elle le regardait de façon très hautaine.

J’ai trouvé ce passage amusant car de voir les efforts de Landry pour s’adresser à la petite Fadette qui elle ne voulait pas qu’il l’aborde alors qu’au fond elle en mourrait d’envie.

Son intérêt est que pour obtenir quelque chose il faut se donner les moyens.

CRITIQUE DU LIVRE

Points positifs

Il s’agit d’un livre qui raconte une histoire intéressante. Cela montre comment les gens vivaient avant à la campagne. Tout le monde se connaissait. Les jeunes travaillaient très tôt pour aider leur famille.

Points négatifs

Le langage utilisé est difficile. Il y a beaucoup de français ancien. Quelquefois c’était difficile à comprendre et donc un peu fatiguant.

QU’AVEZ-VOUS APPRIS EN LISANT CE LIVRE

J’ai appris qu’il ne fallait pas se fier aux apparences, mais qu’avant de juger il fallait apprendre à connaître les gens.

Cela m’a permis de voir aussi comment autrefois les familles vivaient : les repas en famille étaient importants et c’est vraiment le père qui était le chef de famille et qui prenait toutes les décisions.

J’ai appris également comment les gens s’amusaient : il y avait la fête au village et tout le village y participait. Mais avant il y avait la messe.

VOCUBULAIRE

Camard : aplati

Tarabuster : importuner, taquiner

Conjuration : conspiration, complot

Linot :

Estropison :

Fenil : grange

Porcher : personne qui garde les porcs

Avilit : rabaissé

Transiger : négocier

Aversion : dégoût

Diantrement

...

Télécharger :   txt (5.3 Kb)   pdf (48.5 Kb)   docx (14.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club