Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

"Les joueurs de skat" Otto Dix

Par   •  20 Novembre 2018  •  1 580 Mots (7 Pages)  •  638 Vues

Page 1 sur 7

...

Dans un second temps, le message d’Otto Dix, c’est surtout l’angoisse, un regard critique sur la société allemande d’après-guerre qu’il fait passer avec une ironie grinçante. Ces mutilés deviennent inhumains par les prothèses, les blessures qui paraissent presque exagérées. Pourtant, la situation est réaliste : des anciens combattants, des « gueules cassées » se retrouvent : ils n’ont pas oublié la solidarité des tranchées. Otto Dix dénonce l’horreur de la guerre et des souffrances qu’elle provoque, la solitude des grands mutilés. Pour cela, il emploie la caricature, l’ironie. Les lignes des corps sont brisées, tordues ce qui accentue l’aspect inhumain des mutilés : la guerre déshumanise. Il oppose le fond sombre et les couleurs vives, violentes des personnages (blanc, rose, bleu, rouge…)

Le mouvement expressionniste débute des années de dépression jusqu'à l'explosion de la seconde guerre mondiale. Il véhicule des sentiments d’angoisse et des craintes de violence engendrées à cette époque par le continent européen. Son origine remonte au début du XX° siècle, vers 1910. Ce mouvement a comme principal précurseur Vincent Van Gogh, même si ce dernier est mort avant cette période et que ces œuvres soient considérées comme appartenant à l’école impressionniste. C’est avant tout l’art de l’émotion, s’attachant à décrire le monde extérieur dans un langage plus émotionnel que plastique.

Ce tableau date de 1920, 2 ans après la Première Guerre Mondiale. Par la violence de ses combats et les armes employées (l’artillerie en premier lieu), cette guerre a mutilé des centaines de milliers d’hommes dans les deux camps. Partout, on peut croiser ces « gueules cassées » qui rappellent à tous l’horreur de la guerre. On les honore mais on les fuit aussi : l’Europe d’après-guerre cherche plutôt à oublier les horreurs et à s’amuser (dans la danse, l’excentricité…). L’auteur, Otto Dix a été le témoin des combats et comme tant d’autres en est revenu extrêmement traumatisé. Dans une Europe dirigée aux dictatures, les artistes peignent un univers qui est leur présent, leur réalité. C'est un monde qui se prépare à une nouvelle tragédie, la guerre d'Espagne et qui en prépare une autre : la 2nd Guerre Mondiale. Cela donne des toiles imprégnées de réalisme et de pessimisme.

Les « Gueules cassés » sont ces personnes qui ont été mutilés par la guerre. Ils sont nombreux à avoir gardé la vie, mais ils vivent alors un nouveau cauchemar, les regards, y compris parfois, ceux de leur famille, se tournent sur le passage de ces hommes, extrêmement défigurés. Ils ont honte de se montrer et la reconstruction de leur visage pouvait nécessiter plusieurs années sans aucun droit à pension d'invalidité promise. Quelques-uns d'entre eux, refusant le désespoir et la pitié, s'élevèrent au-dessus de leur condition de mutilé pour proclamer leur humanité.

Enfin, Otto Dix aura réalisé plusieurs œuvres représentant les horreurs de la guerre notamment par La rue de Prague peinte la même année, en 1920. Il s’agit également d’une huile sur toile et collages mesurant 81X120cm. Elle est actuellement exposée à la Galerie der Stadt à Stuttgart en Allemagne. Otto dix critique son époque à travers son œuvre qui porte sur les atrocités de la guerre ainsi que sur le climat politique, sociale et économique en Allemagne de l'après-guerre. Il critique et choque pour dénoncer les conséquences de la première guerre mondiale (invalides, orpheline, prostituée, contraste social entre riches et pauvres).[pic 3]

Otto Dix, Prager Strasse (La rue de Prague), 1920, Galerie der Stadt, Stuttgart.

Pablo PICASSO avec Guernica représentera lui aussi les horreurs de la guerre quelques années plus tard en 1937. Il s’agit d’une huile sur toile mesurant 780X350cm. Guernica a fait le tour de l’Europe. Elle dénonce le martyr des Républicains espagnols. En 1939, le tableau prend place au musée des Beaux-Arts de New-York car Picasso refuse que le tableau soit exposé en Espagne tant qu’une démocratie n’est pas mise en place. Ce n’est qu’en 1981 que Guernica est exposé au musée de la Reine Sofia à Madrid. [pic 4]

Pablo Picasso, Guernica, 1937, Musée de la Reine Sofia, Madrid.

Pour conclure, le tableau d’Otto Dix Les joueurs de skat est caractérisé par des hommes blessés par la guerre, défigurés, démembrés… et par le lieu, un café en Allemagne qui est un pays de la guerre. De plus, l’auteur voulait montrer les horreurs de a guerre, leurs conditions de vie… Ainsi, grâce à ce tableau, et à d’autres, Otto Dix a su faire prendre conscience au peuple que les combattants, les « Gueules cassées » souffrent de la guerre et qu’il faut les soutenir au lieu d’en avoir « peur ». Il s’agit donc bien d’une œuvre représentative de la première Guerre Mondiale.

...

Télécharger :   txt (9.8 Kb)   pdf (53.3 Kb)   docx (13.4 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club