Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Définitions de terminale ES.

Par   •  31 Mai 2018  •  3 388 Mots (14 Pages)  •  172 Vues

Page 1 sur 14

...

à travers des IDE qui visent soit à racheter une entreprise existante soit à en créer une nouvelle.

Spécialisation: Processus qui permet à une entreprise ou un pays de concentrer sa production sur un domaine ou un produit dans lequel il détient un avantage.

Gains à l’échange: Grâce à l’échange et à la spécialisation, les individus peuvent consommer plus de biens et services et de manière plus diversifiée qu’en situation d’autarcie. 

IDE: correspond au fait qu’une FMN implante une unité de production à l’étranger soit en en créant une nouvelle soit par le rachat d’au moins 10% du capital d’une entreprise déjà existante.

Euro: monnaie unique mise en circulation dès 2002 et commune aux 19 membres de la zone européenne.

Union économique et monétaire: Selon Bela Belassa, une UEM se caractérise par une suppression des barrières douanières entre les Etats membres, un tarif extérieur commun, une libre circulation des facteurs de production, la mise en place de politiques communes et harmonisés et pour ce dernier degré une monnaie unique accompagnée d’une politique monétaire commune gérée par la BCE.

Banque centrale:  La banque centrale d´un (ou plusieurs) État est une institution chargée par un pays (ou un ensemble de pays dans le cas d´une zone monétaire comme la zone euro) de superviser la création de monnaie par le système bancaire.

Politique budgétaire: est une politique économique qui consiste à utiliser les variations de l’équilibre budgétaire de l’Etat pour atteindre certains objectifs. 

Politique monétaire:  englobe l’ensemble des moyens dont disposent les autorités monétaires pour agir sur l’activité économique par l’intermédiaire de la masse monétaire et des taux d’intérêt. Elle est antérieure à la création de banques centrales publiques. 

Politique conjoncturelle: Ensemble des actions menées par les pouvoirs publics pour traiter les chocs conjoncturels. 

3/ Economie du développement durable.

Capital Naturel: Ressources naturelles, renouvelables ou non nécessaires à la production.

Capital Physique: ensemble des biens durablement nécessaires ou non à la production.

Capital Humain: ensemble des qualifications et compétences nécessaires pour la production.

Capital Institutionnel: ensemble des normes juridiques et d’interventions étatiques nécessaires à la production.

Soutenabilité: Capacité à ne pas nuire aux générations futures.

Substituabilité: capacité à pouvoir remplacer une forme de capital par une autre, tout en maintenant le stock global. (5 formes de capital)

Biens communs: bien non excluable (dont on ne peut pas empêcher l’accès par les prix) mais qui est tout de même rival (consommation baisse la quantité disponible de ce dernier pour les autres).

Marché des quotas d’émission: lieu réel ou fictif sur lequel se rencontre une multitude d’offres, de quotas d’émission, et de demande de quotas d’émission, permettant de fixer un prix d’équilibre.

Règlementation: interdiction directe ou indirecte, totale ou partielle des externalités négatives via la mise en place de normes (règles qui fixe des quotas maximaux à ne pas dépasser).

Taxation: sanction monétaire qui vise à agir sur les coups de production et donc sur les prix de vente. Une taxation peut être positive (si elle vient récompenser les efforts d’un agent économique) et négative (à l’inverse si elles viennent sanctionner le comportement d’agents économiques qui n’ont pas fait d’éfforts).

Inégalités: différence pour laquelle il est possible d’établir une hiérarchie des positions avantageuses pour les uns et désavantageuses pour les autres.

Inégalités économiques: elles sont facilement mesurables et concernent les revenus (revenus du travail, secondaire, niveau de vie) ainsi que le patrimoine (actifs immobiliers, financier et monétaires).

Inégalités sociales: elles reposent sur l’inégale accès aux ressources sociales et portent sur les conditions d’existence, l’éducation la santé… ces inégalités sont multiples et difficilement mesurables.

Classes sociales: ensemble des individus partagent les mêmes critères économiques c’est à dire qu’ils possèdent les mêmes chances d’accéder à des biens et aux revenus et ayant un sentiment d’appartenance.

Groupes de statut: ensemble des individus partageants les mêmes critères sociaux c’est à dire, qu’ils possèdent le même mode de vie et le même prestige social.

Droit de propriété: Un droit de propriété désigne un droit détenu par une personne physique ou morale sur un bien.

Défaillances du marché: situation dans laquelle l’efficacité maximale ne peut être atteinte par les mécanismes du marché, notamment en présence d’une situation de monopole ou d’oligopole, d’effets externes ou de biens publics. 

Sociologie.

1/ Classes, stratification et mobilité sociales.

Inégalités: différence dans laquelle il est possible de faire une hiérarchie des positions sociales. C’est à dire certaines personnes seront avantagés et d’autres désavantagés.

Inégalités économiques: désigne des différences qui se traduisent par des avantages ou des désavantages selon une échelle de valeur, ou qui sont perçues comme injustes ou illégitimes.

Inégalité sociales: reposent sur l’inégal accès aux ressources sociales et portent sur les conditions d’existence, l’éducation, la santé, à la culture, aux loisirs.. Ces inégalités sont multiples et difficilement mesurables.

Classes sociales: Même critère économique, ayant les mêmes revenus et le même patrimoine.

Groupes de statut: Ensemble d’individus réunis par un même critère commun et partageant un prestige social.

Prestige social:

Habitus: ensemble

...

Télécharger :   txt (20.6 Kb)   pdf (86.8 Kb)   docx (22.5 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club