Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Explication de texte d'Aristote

Par   •  30 Janvier 2018  •  1 052 Mots (5 Pages)  •  186 Vues

Page 1 sur 5

...

Dans la troisième partie « Ainsi...de ne pas l’être »l’auteur fait une conclusion de ce qu’il expliquait précédemment. Il répète encore une fois que les actions mauvaises sont faites volontairement puisque ce sont les pratiques que nous avons choisi de commettre et dit que c’est mieux d’éviter d’être un homme injuste ou intempérant car une fois qu’ils le sont, ils peuvent plus ne pas l’être « et maintenant qu’ils le sont devenus, il ne leur est plus possible de ne pas l’être » on peut dire que ce texte critique les modes de vie dit « relâcher » puisque il nous mène à faire des actions mauvaises dont on est responsable et cela encourage les gens d’être dans le juste milieux.

On peut dire que la thèse de l’auteur est très bien définit mais elle peut avoir quelques critiques et même contredire certains autre grands philosophe. Premièrement, l’auteur parle des actions mauvaises qui sont le résultat de boire ou des excès similaires mais cela n’est pas totalement vrai puisque l’homme peut boire seulement pour le plaisir avec modération et ne pas être affecte des conséquences de cela.

En outre, on peut dire que cette thèse s’oppose à ce que Socrate, célèbre philosophe grec du v eme siècle, a dit « nul n’est méchant volontairement » puisque il dit que le mal est volontaire. Socrate a aussi montré que la volonté ne veut pas le mal. On peut dire que Socrate, a une vision plus positive du mal puisque avec lui on déresponsabilise et avec lui, la volonté tend vers le bien.

De plus, la phrase « et maintenant qu’ils le sont devenus il ne leur est plus possible de ne pas l’être » peut être critiqué puisque même la nature humaine se base sur l’évolution donc éventuelle l’homme peut changer aussi.

Pour conclure, on peut dire que l’auteur explique bien sa thèse et montre clairement que les hommes sont responsables de tous ces actes puisque ils sont responsable de ce qui les a amené à les faire. L’auteur donne plusieurs examples pour mieux expliquer cela : le malade, la pierre.. On peut dire que la thèse de l’auteur consiste à monter les conséquence et les mal faits des modes de vie « relâcher » car il nous mène à faire des actions mauvaises dont nous sommes responsable. Cependant, ce texte contredit des citations de Socrate comme que l’homme veut toujours faire le bien et que « Nul est méchant par volonté ».

...

Télécharger :   txt (6.3 Kb)   pdf (40.2 Kb)   docx (12.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club