Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La respiration des organismes vivants

Par   •  6 Mars 2018  •  2 672 Mots (11 Pages)  •  237 Vues

Page 1 sur 11

...

(laisser ½ page pour coller schéma de l’appareil respiratoire humain)

(schéma à savoir par cœur)

Nous observons un poumon au microscope.

(coller dessin)

09/10

Au niveau des alvéoles pulmonaires, on remarque ceci :

-elles ont une paroi très fine,

-elles forment des sacs dans lequel se trouve l’air,

-on y observe aussi des vaisseaux sanguins, très petits appelés capillaires.

Les alvéoles sont donc riches en vaisseaux sanguins : on dit qu’elles sont richement irriguées.

Bilan 2 : L’air pénètre dans le corps humain

par les cavités nasales ou buccale.

Il passe ensuite par la trachée,

les bronches et les bronchioles.

Il arrive ensuite dans les poumons

et se logent dans les alvéoles pulmonaires.

Que se passe-t-il au niveau des alvéoles ?

Mesure des quantités de dioxygène et de dioxyde de carbone dans l’air inspiré et expiré

Air inspiré (qui entre dans les alvéoles)

Air expiré (qui sort des alvéoles)

Quantité de dioxygène

21 ml

16 ml

Quantité de dioxyde de carbone

0,03 ml

4,5 ml

Mesure des quantités de dioxygène et de dioxyde de carbone dans le sang arrivant ou quittant les alvéoles

Sang entrant dans les alvéoles

Sang quittant les alvéoles

Quantité de dioxygène

16,2 ml

20,9 ml

Quantité de dioxyde de carbone

53 ml

48 ml

La quantité de dioxygène diminue lorsque l’air passe dans les alvéoles.

La quantité de dioxyde de carbone augmente quand l’air passe dans les alvéoles.

La quantité de dioxygène augmente quand le sang passe au niveau des alvéoles.

La quantité de dioxyde de carbone diminue quand le sang passe dans les alvéoles.

14/10 G1 et 17/10 G2

(dissection de la tête de poisson et observation + dessin)

04/11/14

Analyse des résultats et conclusion :

Si du dioxygène disparait de l’air et apparait dans le sang, c’est qu’il passe de l’air dans le sang : il y a donc un échange de dioxygène au niveau des alvéoles pulmonaires.

Le dioxyde de carbone fait le trajet inverse : il passe du sang dans l’air au niveau des alvéoles.

[pic 1]

[pic 2][pic 3][pic 4]

[pic 5][pic 6]

[pic 7]

Bilan 3 : dans les alvéoles pulmonaires,

-le dioxygène passe de l’air dans le sang,

-le dioxyde de carbone fait le contraire.

- Chez les insectes

Nous observons des criquets (vidéo).

On peut voir des mouvements respiratoires au niveau de l’abdomen qui monte et descend régulièrement.

Au niveau de cet abdomen, on remarque des petits trous noirs : les stigmates.

Nous étudions une expérience réalisée avec des criquets

(coller feuille)

- Décrire les résultats (comment évolue la quantité de dioxyde de carbone durant l’expérience ?).

- Analyser l’expérience (que peut-on déduire de cette expérience ?)

Remarque : obturer = boucher ;

limpide = transparente ;

trouble = blanchâtre.

12/11/14

Correction :

- Dans le test1, la quantité de dioxyde de carbone augmente légèrement. Dans le test 2, la quantité de dioxyde de carbone augmente fortement. (dans le test 1 l’eau de chaux devient légèrement blanchâtre alors qu’elle devient fortement blanchâtre dans le test 2).

- Quand les stigmates ne sont pas obturés, on peut dire que les criquets respirent par ces stigmates car on voit qu’ils rejettent du dioxyde de carbone. Quand ils sont obturés (en partie), comme la quantité de CO2 est faible, c’est qu’ils en rejettent moins : c’est donc bien par les stigmates qu’ils respirent.

Nous disséquons un insecte pour voir ce qui se trouve après les stigmates.

(coller dessin des trachées)

A la suite des stigmates, on découvre des tuyaux annelés plus ou moins larges : les trachées et les trachéoles (petites trachées). Ces trachées vont dans tout le corps.

Bilan 4 : les stigmates sont des orifices (= trous)

sur l’abdomen des insectes par lesquels

pénètre l’air pour être transporté

ensuite par les trachées

...

Télécharger :   txt (19.4 Kb)   pdf (75.4 Kb)   docx (29.9 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club