Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La cinématographie, aspect important de l'économie et de la culture

Par   •  21 Novembre 2018  •  892 Mots (4 Pages)  •  206 Vues

Page 1 sur 4

...

économiquement grâce à la diffusion de films et séries télévisées. Il y a une expansion économique du monde Occidental sur le monde. Les langues anglophones sont présentes partout sur la planète.

Par conséquent, il y a standardisation, uniformisation culturelle et économique dans le monde.

Mais des inégalités existent et cette uniformisation omet quelques pays. Tout le monde ne participe pas à l’uniformisation. Dans le document annexe b, Sophie Bouillon évoque Nollywood, une industrie cinématographique mondiale, dans son article « Nollywood sur un Boulevard », dans le journal français Libération le 28 Avril 2015. Elle écrit « Les Blancs sont presque inexistants dans les films de Nollywood, l’industrie cinématographique 100% made in Nigeria ». I.Onyeka affirme également : « Nous n’avons pas besoin de copier Hollywood (…) On parle de sujet qui concernent directement notre public, pour qu’il puisse s’identifier aux acteur ». L’industrie n’est donc pas influencée par l’Occident et reste ethnique. Et si cette industrie est placée juste après Bollywood avec 750 à 1000 films produit d’après le document 1 pour ses films produits, elle reste à l’écart de la mondialisation, et les films restent sur son territoire.

C’est un monde multipolaire comme nous révèle le document 1, basé sur les recettes des films. L’Inde et la Chine qui produisent plus de 750 films et pourtant ne figurent pas dans le document annexe a. Le pays Indien possède l’industrie la plus productive en matière de film, mais ne parvient pas faire connaitre ses produits cinématographiques dans le monde. Tandis que le reste du monde, sauf l’Europe, la Russie et le Japon, se tient en dehors de la production de films, c’est-à-dire qu’il ne produit pas plus de 100 films (par an?). Cependant, les films produits dans pays peu producteur peut avoir un impact important dans le monde, comme Intouchables, réalisé Eric Toledano et Olivier Nakache en novembre 2011. Ces pays conservent leur particularité ethnique et linguistique.

On peut donc dire qu’il y a une uniformisation culturelle et économique du monde grâce à une lecture géoéconomique et géoculturelle. La mondialisation est la conséquence de la production cinématographique et peut être perçue comme une forme d’impérialisme Occidental. Cela n’empêche pas les différentes nations d’en produire aussi tout en gardant leur spécificité et de créer une diversité culturelle dans le globe.

...

Télécharger :   txt (5.9 Kb)   pdf (45.6 Kb)   docx (12.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club