Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Relations entre les arts indiens

Par   •  6 Novembre 2017  •  1 504 Mots (7 Pages)  •  67 Vues

Page 1 sur 7

...

[pic 2] [pic 3] [pic 4][pic 5]

[pic 6][pic 7]

Fenugrec Mangue verte séchée Safran

[pic 8]

Il y a aussi d’autres épices, plus communes : l’ail, basilic, cannelle, coriandre, cumin, curry, fenouil, fenugrec, gingembre, mangue verte séchée en poudre, menthe, moutarde, Noix de muscade, Pavot, Piment rouge et vert, Poivre noir, poivron, sésame, tamarin,…

Nous pouvons remarqué une différence de richesse entre le nord et le sud en rapport avec la cuisine. La viande étant un produit très cher en Inde, seul une partie de la population peut se permettre d’en manger. Plus on descendra dans le sud du pays, plus la cuisine végétarienne sera pratiquée et l’utilisation des épices sera abondante. Cette cuisine étant extrêmement variée, elle convertirait le plus intégriste des carnivores. Si l’on se dirige vers le nord, nous y trouverons une cuisine non-végétarienne, moins épicée et constituée essentiellement de mouton et de poulet.

Les règles de la table

« Dans les familles traditionnelles et dans certains restaurants autochtones, la nourriture est servie sur un plateau rond appelé thali. Le riz ou les galettes sont disposés sur le plateau, les légumes et les currys sont placés dans de petits bols (katori). »

Comme vu précédemment, les indiens mangent avec leurs mains, ils se servent parfois d’une cuillère ou du pain comme ustensile.

Si l’on mange du riz, on verse un peu d’une préparation d’un ou deux bols sur le riz, on mélange et l’on fait une sorte de boulette que l’on mange.

Si ce sont des galettes, avec les trois premiers doigts de la main droite on coupe un morceau, dont on se sert, pour prendre une bouchée de curry.

Après le repas il est important de se laver les mains et de se rincer la bouche. On ne mange jamais dans le plat ou l’assiette d’un voisin, cela est mal vu. Roter après le repas est considéré comme un signe de satisfaction.

Lorsqu’un étranger est invité dans une famille, il sera particulièrement choyé et son plateau sera bien fourni. Il vaut mieux se faire discret au niveau des compliments de la femme et des enfants car faire trop de compliments concernant l’aspect physique des femmes est très mal pris et insister sur la bonne santé des enfants attire la malchance.

Quelques plats et spécialités

« - Le dal (ou dhal) : le plat de base dans tout le pays, pour ne pas dire le plat du pauvre. Préparation à base de lentilles. - Le curry : un plat qui se prépare avec toutes sortes d’aliments (poulet, mouton, poisson, mais aussi légumes, etc.). Le secret, c’est, encore et bien sûr, les épices, saisies dans le ghee (beurre clarifié).- Les biryani et pulao : plats de riz pilaf parfumés au safran et cuisinés avec ou sans viande, en version végétarienne ou aux œufs.- Les tandooris : morceaux de viande ou de poisson ayant macéré dans du yaourt épicé et pimenté, et cuit dans un four en terre, le tandoor. Mais le terme s'applique à tous les aliments cuits de cette manière.- Les kebab et kofta : le premier est une brochette de viande hachée et grillée tandis que le second se compose de boulettes de viande ou de légumes, hachés et cuits dans une sauce au yaourt épicée. - Le korma : une sauce à base de yaourt, noix de cajou, amandes, graines diverses... - Le paneer : fromage frais, un peu semblable au cottage cheese anglais ou à la ricotta italienne, très utilisé dans la cuisine végétarienne.- Les dosaï (ou dosa) sont des crêpes fines de farine de lentilles et de riz, originaires du Sud. Ils se mangent nature (plain dosai) ou farcis avec des légumes (masala dosai). Assez pimentés, les dosai sont un classique des petits déjeunés du Sud ! » 3

Sources images épices :

http://www.epices-monde.fr/18-epice-ajwain-ou-herbe-eveque-inde.html

http://ileauxepices.com/epices/29-fenugrec.html

http://www.etal-des-epices.com/26-curcuma.html

http://www.amourduthe.com/the-cardamone

http://www.kanta-group.com/hing-oil.html

http://megato.wifeo.com/p10.php

http://www.epicesdecru.com/products-page/indienne-sri-lankaise/

Soucres internet :

1 http://www.etymonline.com/index.php

2 http://cuisine-indienne-shalininde.blogspot.be/2011/05/un-peu-dhistoire-sur-la-culture.html

Sources ouvrages :

3 CLEMENTE-RUIZ Gavin’s, AL SUBAIHI Isabelle, PONCELET André, DUMAS Anne-Caroline, PAGE Olivier, BROUARD Thierry, de BOISGROLLIER Mathilde, BURIN des ROZIERS Marie, PALLIER Alain, LEMAUF-BEAUVOIS Géraldine, de CHARDON Véronique, Bénédicte, DEBRABANDER Fiona, POINSOT Anne, BORDES Carole, Pierre JOSSE, Le guide du routard Inde du Nord, , Hachette Tourisme, 2012, 519p.

BALBIR DE TUGNY Nicole, GRICOURT Marguerite, HEMERY Christophe, PARLIER Edith, RAYZADA J.K, ROGER Delphine, SILBERSTEIN Brigitte, L’Inde, Librairie Larousse, 1990, 160p.

...

Télécharger :   txt (10.1 Kb)   pdf (86.9 Kb)   docx (14.2 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club