Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Oral de français du BAC

Par   •  20 Juin 2018  •  1 126 Mots (5 Pages)  •  148 Vues

Page 1 sur 5

...

faite de l’abbaye de Thélème la rapproche d’une utopie mais également d’une critique de la société.

En quoi la société idéale créée par Gargantua est-elle une utopie et une critique de la société du XVIe ?

(Construction imaginaire et rigoureuse d’une société, qui représente un idéal ou un contre-idéal)

DEVELOPPEMENT

• Enumération autour verbes action :

- L.2 « buvaient, mangeaient, travaillaient, dormaient »

- L.13 « Buvons … Jouons… Nous ébattre aux champs… tous y allaient »

 ironie envers vie monastique : ps de tps de prière ms activités diverses qui laissent place aux besoins ds corps (manger, dormir..)

• Mixte + dernier mot:

- L.17 « il n’y avait parmi eux hommes ni femmes »

- L.27 « noces »  société mixte qui prône le mariage comme valeur

• Enumération

L.18  thélémites bien éduqués, capable de comm, activité physique + intellectuelles, éducation chrétienne, moine échange ps ac extérieur

• Enumération d’adj

L.26 « chevaliers… »  les moines ne sont pas intégrés à la société, ils sont inertes

• Phrases sous le signe de la négation : L1-3 « Non selon les lois.. »  il n’y a pas de contraintes

• Phrase courte qui fait suite à des longues qui traduisent liberté Thélémites. Nom en fin de phrase = + autorité/importance : L.4 « ainsi en avait décidé Gargantua »  la règle « fais ce que tu voudras » = contradictoire/paradoxale

« Fais ce que tu voudras » = impératif présent  la règle est un ordre

L.14 = impératif présent  les moines obéissent

• Fonctionnement de l’abbaye paradoxal pck négation liberté indiv ; société prime sur individu (ensemble ind./société = + importante que 1 ind)

ps liberté totale : gargantua veut ps y vivre sinon lui aussi = soumis aux autres Thélémites qui peuvent vivre sans figure d’autorité. Leur gouv repose sur un cadre moral + des valeurs. Les Thélémites sont vertueux, ont le sens de l’honneur, de l’écoute, du partage, de la bonté ; société ds laquelle le mal existe ps ; ils sont bons et font « tous ce qu’ils voyaient faire plaisir à un seul » L.11

Leur honneur les pousse vers la vertu et les éloigne du vice. Aussi : mal = bani pck société basée sur valeurs morales. Ils ont tt ce dont ils ont besoin / pas de conflits. Enfin ils vivent dans une « abbaye » L.24 = maison de dieu = pas de mal

• L.5 « bien éduqués » = pléonasme  adv renforce adj pour montrer une éduc intel artistique sociale qui désamorce conflits (société de com)

• L.5 « des gens bien nés » = lexique particulier  utopie séléctive pr aristocrates ; ps de place pr peuple et bourgeois juste pr élite (nobles/aristo) et ds société égalitaire, de nobles, bien éduquée : ps de mal

• L.2 « un aiguillon … à la vertu » = métaphore pr désigner sens moral  naissance + éducation ont autorité sur sens moral

• L.9-10 « car… nous est refusé » = intervention narrateur / présent vérité générale

• L.19-22 « jamais on ne vit… celle-là » = parallélisme construction (jamais on ne vit si..) + énumération adj mélioratifs  gens heureux parfaits riches jeunes dc mal existe ps « adroit au comba, à cheval ou à pied »

Dernier para. : phrase très longue + lieu qui sert à préparer le mariage

• L.25 : « chevalier servant … et il se mariait » = voc ancien  société médiévale, harmonie/réciprocité ds l’amour, littérature courtoise du MA

• « et » 3 fois = anaphore  suite logique, évidence, enchaînement

CONCLUSION

...

Télécharger :   txt (6.8 Kb)   pdf (55.5 Kb)   docx (15 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club