Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Dans le chapitre 10, «Près de trois semaines se passèrent»...«ils attendaient», Zola respecte t-il son contrat littéraire évoqué dans sa préface?

Par   •  20 Avril 2018  •  Fiche  •  417 Mots (2 Pages)  •  105 Vues

Page 1 sur 2

Dans le chapitre 10, «Près de trois semaines se passèrent»...«ils attendaient», Zola respecte t-il son contrat littéraire évoqué dans sa préface?

-«des orages de passion». C'est une métaphore, leur amour est tellement fort qu'il est qualifié de  passionnel et Zola va même jusqu'à comparer leur passion à de l'orage.

-«Des emportements, des lâchetés, des railleries cruelles». L'énumération donne de l'insistance au côté malsain, brusque, négatif à leur amour et aux actions de Thérèse et Laurent.

-«Brutalités sombres» Il qualifie les brutalités pour bien donner un effet «noir», triste, sombre. Laurent est sombre de brutalités, c'est un personnage brutal.

-«Les mains à se les briser»  C'est une métaphore pour montrer la brutalité de leur amour pour combler leur manque de l'être aimé, quand ils se retrouvent en secret. Cette citation montre bien la brutalité encore une fois des conséquences de leur amour passionnel.

Ces citations reflètent la brutalité forte des personnages à travers leur amour, leur passion, leurs actions, et leurs gestes. Zola montre bien que Thérèse et Laurent sont des personnages brutes.

-«Pendant trois semaines» C'est un indice temporel, ce qui permet de nous situer dans le «monde» ça donne un côté réel.

-«De la rue Saint-Victor»; «à Vernon» Ce sont des indicateurs de lieux, se qui permet de situer le lieu  dans le monde, et de montrer la réalité.

-«Thérèse»; «Laurent». Ce sont des prénoms communs (monsieur et madame tout le monde) de l'époque, qui continue de monter l'illusion du vrai.

Ces citations mettent clairement en évidence que l’œuvre est réaliste avec l'utilisation de lieux réels, d'indices temporels et des personnages de la vie de tout les jours, des monsieur et madames tout le monde de l'époque.

-«Thérèse avait repris son visage muet et rechigné. Elle était plus immobile, plus impénétrable, plus paisible que jamais.» C'est le caractère de Thérèse qui est mit en valeur pour montrer «l'identité» de ce personnage, pour mieux la connaître. Cette citation montre un peu le caractère de Thérèse.

-«Les mains à se les briser»  C'est une métaphore pour montrer la brutalité de leur amour.  Cette citation montre bien le côté «brute» des personnages.

Ces citations réutilisent le vocabulaire vu dans la préface scientifique de Zola.

Zola respecte son contrat littéraire dans sa préface car ses personnages sont des brutes, son œuvre est réaliste, et il y a l'utilisation du vocabulaire scientifique. Pour un contrat littéraire respecté à la perfection, il aurait fallu l'animalisation des personnages mais dans cet extrait du chapitre 10: il n'y a pas d'animalisation. Mais, pour moi le contrat est quand même respecté.

...

Télécharger :   txt (2.8 Kb)   pdf (36.5 Kb)   docx (10.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club