Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Twitter participe t il a l’information ou a la désinformation ?

Par   •  13 Janvier 2022  •  Dissertation  •  765 Mots (4 Pages)  •  120 Vues

Page 1 sur 4

Twitter participe t il a l’information ou a la désinformation

Intro

Pendant le confinement de 2020, une rumeur comme quoi le footballeur Christiano Ronaldo aurait ouvert ses hôtels pour les transformer en hôpitaux, la fake news avait beacoup été relayée sur les réseaux sociaux et notamment sur twitter. Twitter est un réseau social de microblogage comptant 199 millions d'utilisateurs quotidiens. Il permet à un utilisateur d’envoyer gratuitement des micromessages, appelés tweets, sur internet.  500 millions de ces tweets sont envoyés par jour.

Twitter a été créé par Jack Dorsey, Evan Williams, Biz Stone et Noah Glass. Le service en ligne est rapidement devenu populaire. N’importe qui sur cette plateforme, peut poster n’importer quoi et c’est entre autre pour cela que le taux de fake news sur ce réseau social est supérieur a celui des autres.

Malgré l’abandonce de bonne information partagé par des médias officiel sur le réseau social, twitter participe t il, malgré eux, a la désinformation de ces utilisateurs ?

Dans un premier temps nous verrons en quoi twitter contribue en partie a la propagation des fakes news et donc par un effet boule de neige entraine une désinformation de ses utilisateurs. En suite, nous parlerons du « comment » twitter se bat contre ces fake news avec la mis en place de nouveau système. Et pour finir nous discuterons des alternatives a twitter pour pouvoir s’informer sans risque d’infox.

Développement

Le contexte du COVID-19 met ,en France et dans le reste du monde, les fausse information en lumière sur les réseaux sociaux alors que l’usage des réseaux sociaux pour s’informer est en croissance en France. Les Français s’informent désormais quasiment autant en ligne (69 %) que via la télévision (71 %). Une étude du MIT prouve que les fausses informations circulent bien plus rapidement que les vraies et touchent un plus large public. Alors que les vraies informations sont rarement diffusées à plus de 1.000 personnes, certaines fake news touchent jusqu'à 100.000 utilisateurs et sont davantage retweetées. La même étude du MIT prouve qu’une info fausse aura 70% de plus de chance d'être retweetée. Une fake news est également 6 fois plus rapide pour atteindre 1500 personnes.

Mais tweeter ne reste pas indifférent face à la circulation de ces fausses informations, et essaie plusieurs dispositif pour faire face a cela. Le réseau a annoncé en juillet 2021 qu'il testait un nouvel outil pour permettre à ses utilisateurs de signaler des contenus relevant potentiellement de la désinformation. Une poignée d'utilisateurs aux Etats-Unis, en Corée du Sud et en Australie peuvent désormais sélectionner l'option "c'est trompeur" après avoir cliqué sur "signaler le tweet". 

Ils auront ensuite le choix entre plusieurs catégories : "santé", "politique" et "autre". Depuis mars 2021, par exemple, les utilisateurs peuvent être bannis au bout de cinq rappels à l'ordre concernant de la désinformation sur les vaccins. Entre le 27 octobre et le 11 novembre 2020, Twitter annonce avoir signalé 300 000 posts trompeurs sur l'élection américaine. Sur ces 300 000 tweets signalés, 456 seulement ont été interdits de partage, commentaire ou mention like selon le réseau social. Twitter travaille aussi sur un outil de modération collective, Birdwatch, afin de contrer les phénomènes de désinformation virale. Le gouvernement propose lui aussi des lois contre les fakes news, En cas de propagation d'une fausse nouvelle, un juge pourra décider de la suppression du contenu. D'après le chef de l'Etat, l'enjeu n'est rien de moins que de protéger la vie démocratique.

...

Télécharger :   txt (5 Kb)   pdf (63.2 Kb)   docx (214.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club