Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Devoir3 culture generale cned bts am

Par   •  8 Août 2017  •  1 087 Mots (5 Pages)  •  103 Vues

Page 1 sur 5

...

à s’en rendre malade,on chante ,on danse.

La fête permet d’oublier le moment présent , de se relaxer, de se défouler, de braver tous les interdits.

On se livre à toutes sortes de débauches sans être jugés et une fois fini on rentre dans le rang.

2.Résumé

Même si les fêtes aujourd’hui sont moins présentes et qu’elles soient devenues un élément du décor de la vie quotidienne, on y retrouve toujours le besoin de défoulement. Se donner en spectacle, s’enivrer, manger, jusqu’à en être malade font partie du concept de la fête. On s’amuse sans tabou en oubliant sa condition sociale. 56 mots

3. Développement personnel

Si autrefois les banquets étaient majestueux et réunissaient plusieurs convives, aujourd’hui plus rares ils ont pris l’allure d’un repas festif. Avec le temps des changements se sont opérées , la fête a évoluée dans la forme et dans ses fonctions.

Par rapport au moyen âge, les mets proposés aux fêtes sont en nettes diminutions. On ne voit plus des quantités astronomiques de viandes ,de volailles, de poissons lors des repas. On ne consomme plus à outrance et on fait attention aux dépenses et aux kilos !

Le vin qu’il soit de bonne qualité ou de la piquette n’envahit plus non plus les tables. Avec les nombreux slogans contre l’excès d’alcool consommés aux fêtes , on fait bien plus attention. La peur du gendarme et de son alcooltest !On compte sur notre SAM celui qui conduit c’est celui qui ne boit pas !La particpation des femmes aux fêtes réduisent aussi la consommation.

Enfin on est bien loin aujourd’hui des 1500 convives lors d’une fête. On ne peut plus se rassembler dans nos demeures avec une telle quantité d’invités. On trie les invités, on fait attention de ne pas déranger les voisins. De nos jours on doit louer des emplacements pour faire la fête . On est loin des gigantesques banquets du moyen âge avec nourriture à outrance et troubadours en tout genre.

On se rassemble toujours pour festoyer mais sans les excès d’antan.

Il est important de s’interroger aussi sur les fonctions du repas festif.

Autrefois on se réunissait pour renforcer des liens entre membre de même conditions sociales. Aujourd’hui il est en tout autrement , à part peut- être la jet set et le monde du show biz « les peoples » !

Aujourd’hui le monde est plus dur et on se rassemble sans trop faire attention à la catégorie sociale. Personne n’est à l’abri de rien , on est tous sur un pied d’égalité.

On se réunit pour le plaisir autour d’une fête à thème, on se réunit pour un concours de diner presque parfait, on se réunit pour fêter une bonne nouvelle, on se réunit pour un repas familiale tout simplement !

On est loin des repas organisés , aujourd’hui se réunir est devenu une activité banale de la vie quotidienne. Plus besoin de quantités astronomiques de nourritures et de boissons. Quelques fêtes comme Noel ou la saint Sylvestre restent conformes au banquet d’autrefois.

Si on fait le bilan la fête d’aujourd’hui est simple, un peu de nourriture ,un peu de vin et de la bonne humeur est le tour est joué. Plus besoin de répondre à un code sociale et aux excès pour s’amuser. Alors oui la fête est moins clinquante mais l’important reste peut être de se réunir pour un moment de joie et de châleur. On oublie la politique ,sa condition sociale et on

...

Télécharger :   txt (6.6 Kb)   pdf (48.1 Kb)   docx (11.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club