Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

LES GRANDS PRINCIPES ET LES DIFFERENTS TYPES DE SUTURES

Par   •  20 Mai 2018  •  929 Mots (4 Pages)  •  258 Vues

Page 1 sur 4

...

plaie traumatique en Y.

Le surget passé :

Simple et rapide à réaliser, il est très hémostatique mais offre peu de résultat esthétique. La cicatrice est étanche ce qui empêche l’écoulement de fluide et ouvre la voie à la formation d’hématome ou la constitution d’une infection locale. Il est particulièrement utilisé en profondeur et surtout au niveau du péritoine. On utilise généralement du fils résorbable de gros calibre.

Le surget simple :

Le point d’entrée du fils se situe à l’extrémité de la plaie, dans l’alignement de l’incision. Il faut passer en sous cutané d’un côté après l’autre. Lorsque le fils est tendu, les berges doivent être parfaitement accolées. Chaque passage sous cutané doit être le plus court possible et le plus proche de la berge. En changeant de berge, il faut piquer au niveau exact où l’aiguille est sortie de l’autre côté, c’est-à-dire, bien face à face et ainsi éviter de faire des plis cutanés, ce qui rendrait la cicatrice peut esthétique. Il est contre indiqué pour les plaies traumatiques car il n’y a pas d’écoulement des liquides, il y a donc un risque élevé d’infection.

Le surget intradermique :

C’est le même principe que pour le surget simple et les mêmes indications avec du fils résorbable et l’équivalent d’un point simple à chaque extrémité.

Le point simple inversé :

Il doit être suffisamment serré pour rapprocher efficacement les tissus sous cutané. Les fils du nœud sont coupés a ras contrairement aux points simples cutanés. On utilise le plus souvent des fils résorbables généralement du 3/0 ou du 4/0.

Le surget passé :

C’est une technique de choix pour les sutures de laparotomie avec l’utilisation de fils résorbables de gros calibre.

Les agrafes :

Technique utilisée en chirurgie pour la fermeture du plan cutané.

La colle chirurgicale :

La colle utilisée est du monomère N-iso-butyl-2 cyanoacrylate. Cette technique peut être utilisée pour les traitements des plaies accidentelles récentes, peu saignante, régulière et sans tension et de petite dimension (moins de 3 cm). Il faut que le rapprochement des berges soit parfait et sur un même niveau. La colle se résorbe toute seule en une dizaine de jours. La suture est rapide et indolore, particulièrement utilisé chez les jeunes enfants. Les contres indications sont : les plaies de contact avec les viscères, le cerveau ou nerfs centraux ou périphériques, les vaisseaux sanguins, l’œil. La cicatrice est très peu visible que des points.

Le choix du fils et des aiguilles est très important. Aujourd’hui, on utilise que des aiguilles serties conditionnées sous doubles sachet stérile. Il faut choisir la taille et la forme de l’aiguille en fonction du plan cutané à suturer, mais aussi la qualité et le diamètre du fil.

Les fils classiques :

• Nylon

• Polypropylène

Les fils résorbables :

• Tressés

• Tressés rapides

• Monofils intermédiaire indolore

Les aiguilles :

Tableau de classification décimale issue de la pharmacopée Européene USP

...

Télécharger :   txt (6.2 Kb)   pdf (46.7 Kb)   docx (13.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club