Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Pourquoi ne faut-il pas s'attacher aux autres ?

Par   •  21 Novembre 2018  •  952 Mots (4 Pages)  •  64 Vues

Page 1 sur 4

...

pas s’attacher aux autres, en l’occurrence, les objets dans ma devise. Cette histoire risque de sembler très ridicule pour beaucoup, mais les avis des autres ne m’importent pas le moins du monde.

J’avais une sœur, une grande amie, il n’y a pas si longtemps de cela. Autant dire que nous avons carrément grandis ensemble. Certes nous étions très différents, mais aussi très proche, et je ne vois en aucun cas la différence comme étant un frein à l’amitié. Au fil des années, elle a contractée toute sortes de maladies, notamment des cancers. Quelques temps avant son 12e anniversaire, son oeil droit était devenu très étrange. Personne ne savait comment la soigner, puis, en novembre, son état a pris des proportions dramatiques, elle n’était plus capable de se repérer, manquait d’appétit.

Ainsi, mes parents ont décidés qu’il était judicieux de faire face à la mort . Quand je repense à son corps sans vie, un intense sentiment de rancoeur m’envahit. Parfois, je n’arrive pas à supporter le poids de son absence, parce que je m’étais attaché à elle. C’est précisément pour ça qu’il faut s’attacher au moins de personnes possible, parce que, perdre ces gens causent un profond chagrin, et qu’il y a une dose de chagrin maximale que l’on peut accumuler.

De plus, pour donner un semblant de sens à sa vie, un homme doit se fixer un objectif, qu’il doit atteindre à tout prix, et bien souvent, il n’y a qu’une seule voie vers ce rêve, le travail. Mais comment réussir à trouver le temps de travailler quand on passe des heures et des heures à se sociabiliser, surtout à l’heure des réseaux sociaux. Cela me semble proche de l’impossible. Il est donc logique pour moi que, afin de réussir, il faut limiter un maximum son cercle d’ami.Parfois on est obligé de choisir entre son propre progrès et une amitié, les sentiments des autres.

Malencontreusement, le fait est que je ne suis qu’un homme, ainsi, à cause de cette nature imparfaite, je n’arrive pas à me détacher des autres, peut importe à quel point j’essaye.Mais je continuerai à essayer de m’attacher à ma devise, dont je pense avoir démontrer la logique.

...

Télécharger :   txt (5.5 Kb)   pdf (41.3 Kb)   docx (12.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club