Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Dossier d'unité d'intégration

Par   •  4 Novembre 2018  •  3 590 Mots (15 Pages)  •  63 Vues

Page 1 sur 15

...

Il est très volontaire au sein de son foyer d’hébergement. En effet, il apprécie les sorties, activités sportives, culturelles… qui lui permettent de passer de bons moments en dehors des structures de travail et d’hébergement.

Monsieur G a un besoin constant de contact, d’apprentissage et se montre très volontaire à toutes les activités proposées tant en atelier qu’au sein du foyer. Cependant, il est difficile pour lui de respecter les distances et le cadre instauré. ll est donc parfois nécessaire de le recadrer en l’incitant à réfléchir sur son comportement.

Monsieur G possède un assez bon appétit, il termine très bien son assiette. Il possède également une bonne hygiène corporel et des mains. En effet, il effectue cette dernière avant et après chaque prise de repas, à sa sortie des toilettes ainsi qu’à la fin de son poste.

Monsieur G effectue seul sa toilette, son habillage, son alimentation ainsi que son hydratation. Il est continent.

En lien avec l’unité d’enseignement 3.1, nous avons réalisé un modèle clinique trifocal qui nous a permit d’en soutirer les problèmes de santé de Monsieur G.

L’oligophrénie a été le premier problème de santé identifié. En effet, il a été important pour nous de la souligner en raison des multiples données qui y sont rattachées. Monsieur G possède d’importantes difficultés d’élocution indéniablement liées à son handicap. Par ailleurs, ses comportements répétitifs, son anxiété, ses difficultés à gérer ses pulsions ainsi que son déficit de la mémoire sont autant de signes qui découlent de sa pathologie et qui font de cette dernière un problème de santé réel de notre usager.

En deuxième lieu, nous avons identifié son altération de la dentition qui demeure pour nous un problème de santé de Monsieur G. Nous verrons par la suite dans la description du soin que ce dernier possède une hygiène dentaire relativement dégradée (carries, gencives inflammées, haleine forte) qui, en raison de sa crainte du dentiste, n’arrange pas les choses.

Enfin, nous avons retenu comme dernier problème de santé, l’anxiété de Monsieur G. En effet, bien que celle-ci soit liée à sa pathologie, il nous a paru important de le formuler en tant que problème de santé à proprement parlé. Monsieur G porte une attention particulière au regard des autres, ce qui a tendance à l’angoisser et à l’inquiéter. Par ailleurs, nous avons rattaché à cela son besoin permanent de contact qui, selon son dossier, l’aiderai à palier à ses angoisses et ses craintes. Aussi, la jalousie de son frère à été une donnée que nous avons identifié à ce problème de santé puisque cela à tendance à beaucoup agacer Monsieur G, ce qui favorise l’anxiété de ce dernier.

III. Le soin

Malgré les nouvelles recommandations (les dentistes préconisent dorénavant 2 brossages de dents par jour au lieu de 3 (cf annexe)), j'ai pu constaté durant ma première semaine de stage que beaucoup d’usagers avaient, même si l’on considère qu’ils se sont brossés les dents le matin, des dentitions très sales, dégradées, carriées, haleines fortes, et des gencives présentants des signes inflammatoires pour certains ainsi qu’une récession gingivale très avancée par rapport à leurs âges. L’usager que j’ai choisi présente ces descriptions.

Suite aux repas de midi qui se déroulent au self de l’établissement, J’ai été surpris sur le fait que très peu d’usagers se brossent les dents à ce moment : 2 à 3 sur une fourchette de 13 à 17 personnes de mon atelier selon les présences. Qu’est-ce qu'il fait qu’une population importante de l’établissement ait une dentition dégradée ? Pourquoi peu de gens se brossent les dents après le repas ? Quelles peuvent être les causes de ces dégradations ? Les conséquences ? Puis-je agir ? Si oui comment ?

J'ai recentré mon observation sur les usagers de l’atelier menuiserie, lieu de mon affectation de stage.

Dès lors, j’ai décidé d’entreprendre, en lien avec les objectifs préventifs, ludiques et éducatifs que je m’étais fixé, des ateliers ‘’brossage de dents’’ par petits groupes d’usagers : de l’ordre de 2 à 4 ; une fois mon entreprise présentée aux éducateurs et le consentement des usagers volontaires obtenu.

Les moniteurs m’avaient déconseillé de m’orienter sur ce soin car difficilement réalisable en peu de temps de stage, et d’avantage cibler le lavage des mains puisque les étudiants qui étaient passés avant moi avaient entrepris cette action. La plupart des usagers réalisaient déjà l’hygiène des mains au quotidien, que ce soit à l’ESAT mais également au dehors. Alors… bénéfice/risque : ne fallait-il rien faire ou commencer d’amorcer quelque chose qui certainement demandera des années avant d’être intégrer par l’ensemble des usagers…

Le point de départ a été l’instauration d’ une réunion explicative à l’ensemble des usagers de l’atelier, avec une préparation de questions auxquelles je leur ai demandé de répondre. Je leur ai aussi demandé un retour par écrit qui a été réalisé par le délégué de l’atelier (il sait lire et écrire, ce qui est loin d’être le cas de tous). Puis par une réponse orale de ma part. La posture soignante contribuant a capter un maximum d’attention à mes réponses.

- A quoi sert le brossage des dents ?

- Eviter le risque infectieux (hygiène)

- Préserver sa dentition (hygiène, prévention)

- pouvoir manger correctement (mastication, bol alimentaire)

- Avoir un beau sourire (estime de soi / regard d’autrui)

- Retarder l’altération dentaire (prévention)

- Eviter d’aller chez le dentiste trop souvent( peur/ cout financier)

- Quels sont les bons gestes ? (cf annexe)

- Quand le faire ? Au minimum 2 fois par jour, après les repas.

Le moment du soin s’est effectué sur les semaines 4 et 5 du stage.

Le soin se déroule dans les toilettes hommes/femmes, me conduisant à organiser des groupes par sexes. Le choix des personnes qui constituent les groupes se fait selon les capacités, les affinités pour certains. Evidemment je choisi le moment

...

Télécharger :   txt (23.1 Kb)   pdf (69.8 Kb)   docx (23.4 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club