Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Cas Isre300 - Sopra

Par   •  31 Juillet 2018  •  Dissertation  •  585 Mots (3 Pages)  •  101 Vues

Page 1 sur 3

Cas Isre300 - Sopra

==========

1/ Type d’innovation et configuration de l’ISRE300 :

Le type d’innovation de l’IRSE300 est une innovation incrémentale. Ce type d’innovation s’opère grâce à une innovation technologique permettant d’améliorer un produit déjà présent sur un marché. En l’occurrence, sur le marché global de la micro-électronique, Sopra a permis à l’IRSE300 d’ouvrir ses parts vers quatre segments de marché en optimisant ses performances et son utilisation. La configuration stratégique de Sopra répond à une innovation du modèle d’affaires. En effet, grâce à une compréhension profonde des besoins des clients et utilisateurs, Sopra a su trouver l’opportunité technologique d’étendre ses parts de marché en fusionnant deux machine en une.

2/ Les risques de réaction des concurrents :

Plusieurs réactions peuvent être interprétées face à la concurrence de l’IRSE3000 :

ADE Corporation présente un risque de réaction élevé car son secteur d’activité, la métrologie est très proche de celui de Sopra. Les difficultés financières que ADE Corp traverse couplée à la menace directe que représenter pour elle l’IRSE3000 laisse entrevoir une absence d’alternative pour ADE, laissant présager une forte réaction de type « lutte pour la survie ».

Accent présente également un risque de réaction élevé en raison de des investissements non redéployables réalisés par Bio-Rad groupes de private equity dans le secteur de métrologie, quand bien même Accent couvrirait une large gamme de produits et présente une structure administrative et managériale plus importante que Sopra.

Thermo Nicolet en revanche ne présente pas de risque de réaction élevé car étant le leader du marché de la métrologie et présentant une structure de loin supérieur à Sopra, son champ d’activité couvre également d’autres secteurs que l’IRSE300 ne menace pas.

Veeco présente un risque plus délicat dans la mesure où, du point de vue de son activité stratégique fortement lié à celui de Sopra, une vive réaction serait à prévoir, du même ordre que celui d’ADE. En revanche, sa « descente aux enfers » et son implication dans des manœuvres visant à alléger sa structure laisse à penser que sa priorité n’est pas de contre-attaquer un concurrent. Or, la prudence est de mise car une réorientation stratégique brutale et opérée dans l’urgence peut être envisagée et auquel cas, une réaction forte, voire disproportionnée pourrait voir le jour.

3/ Les risques de réaction des concurrents dépendent de plusieurs facteurs.

En effet, dans le cas où une entreprise effectuerait un

...

Télécharger :   txt (4.1 Kb)   pdf (40.2 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club