Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Apprentissage et mémoire

Par   •  10 Juin 2018  •  4 189 Mots (17 Pages)  •  254 Vues

Page 1 sur 17

...

au niveau des membres du rat. Grâce à Skinner on sait qu’un apprentissage peut être renforcé par différentes modalités, il peut être renforcé par des stimulations primaires qui augmentent la probabilité d’une réponse et qui comme la nourriture ou l’eau comble un besoin biologique. Ce conditionnement peut être renforcé par des stimulations secondaire qui augmentent la probabilité d’une réponse mais qui n’ont pas de valeur biologique intrinsèque pour l’organisme. Ce conditionnement peut être renforcé par une stimulation positive qui consiste à donner au sujet une stimulation agréable ou désirable. La conditionnement peut être renforcé par des éléments négatifs qui sont souvent des stimulations douloureuses ou désagréable. Ce conditionnement peut être renforcé par un apprentissage dit d’échappement. Le sujet doit fuir pour éviter un stimulus désagréable. Ce type de renforcement est basé sur la peur. Il s’agit donc d’un renforcement émotionnel.

IV) Autre forme d’apprentissage

Parmi les autres formes d’apprentissage:

- Apprentissage social ou par imitation:

Il se réalise par l’observation. Il à était décrit chez les céphalopodes et chez les mammifères supérieurs. Chez l’Homme cet apprentissage est considéré comme étant à la base des traditions et des transmissions culturels.

L’apprentissage par observation chez les céphalopodes consiste à utiliser des pieuvres qui vont jouer le rôle d’observateurs et des pieuvres qui vont être les sujets d’un apprentissage. Ces pieuvres sont séparés par des vitres. L’apprentissage va consister pour la pieuvre à apprendre à discriminer des boules noires et des boules blanches. Lors de la présentation des boules noires et blanches elle doit apprendre qu’en repoussant la boule noire elle ne subit pas une stimulation douloureuse par la boule blanche. Cette expérience est répété plusieurs fois jusque la pieuvre discrimine parfaitement les deux boules. Un système opaque est placé entre les pieuvres observatrices et les pieuvres qui ont expérimentés et les boules blanche et noires sont présentés aux pieuvres qui ont un rôle d’observateur. Dans 90% des cas la pieuvre la pieuvre observatrice discrimine des le premier essais la boule blanche de la boule noire. Donc par l’observation ces pieuvres ont appris un comportement. Et cet apprentissage est à long terme. L’observateur garde en mémoire la discrimination plusieurs jours.

- La mémoire phylogénétique:

Cette mémoire est soutenu par l’évolution est elle est principalement décrite chez les oiseaux.

- Apprentissage par empreinte:

Il est décrit chez les oiseaux. C’est le fait que le poussin va avoir tendance à suivre le premier objet qu’il voit.

- Apprentissage par aversion:

Cet apprentissage ne nécessite pas d’être répété. C’est un renforcement négatif fort qui lorsqu’il est mis en place ne peut quasiment pas être éteint. Il a était décrit chez le rat en jouant sur son sens de l’olfaction et du goût. Les rats sont exposés soit à une odeur soit à un aliment entrainant une intoxication. Suite à cela le rat évitera cette odeur et ne touchera jamais plus à l’aliment qui l’a rendu malade.

V) La mémoire

La mémoire combine toutes les expériences sensorielles et l’imagination des sujets et elle va transformer ces éléments en souvenirs imagés qui permettent au sujet de se représenter des objets qu’il ne vois pas. La mémoire est la capacité qui nous permet d’acquérir des informations, de les conservés et de les restitués sur demande.

- Les définitions de la mémoire:

○ Sur un plan neuropsychologique: la mémoire est la faculté par laquelle un état de conscience passé se reproduit en nous et nous le reconnaissons comme un éléments passé.

○ Sur un plan anatomique: la mémoire correspond à l’ensemble des processus anatomofonctionnels qui nous permet d’apprendre de stocker et de réutiliser ultérieurement des informations. La porte d’entrée de la plupart des informations sont les lobes temporaux. Les lobes frontaux jouent un rôle important dans l’organisation de l’apprentissage et du souvenir. Et ils seront sollicités lors du rappel de l’information.

○ Sur un plan physiologique: la mémoire est mise en place par des changements de la transmission synaptique d’un neurone à l’autre que l’on appelle plasticité. Ces changements de la transmission synaptique crée de nouveaux circuits neuronaux que l’on appellent des traces de mémoire. Pour se rappeler d’un souvenir il suffit de réactiver cette trace de mémoire.

1) Les différents types de mémoire

Une première distinction ce fait selon la durée de stockage de l’information. Il est tout d’abord décrit une mémoire sensorielle qui est extrêmement faible en durée. Par exemple une sensation auditive présente en moyenne une mémoire de 3 secondes. Une information visuelle présente une mémoire de 200ms. Cette mémoire sensorielle stimule la vigilance du sujet et d’extraire les caractéristiques de la stimulation sensorielle. Il existe une mémoire à court terme qui correspond à une mémoire de travail qui reçois des informations et les maintiens durant à peu près 30 à 90 secondes. Cette mémoire à court terme à des capacités limités. Elle permet de manipuler les informations de réaliser de tâches cognitives tels que le raisonnement, la compréhension... Cette mémoire à court terme peut subir des processus de consolidation afin d’être conservé dans la mémoire à long terme.

2) La mémoire à long terme

La mémoire à long terme permet le codage, le stockage durable des informations de manière organisé. On peut schématiser cette mémoire à long terme comme le succession dans le temps de trois étapes:

- Apprentissage

Il fait intervenir des mécanismes complexes conscients et inconscients dans lesquels vont intervenir la motivation du sujet, la profondeur de l’encodage de l’information, l’indexation spatiotemporelle et une étiquette émotionnelle qui vont permettre de fabriquer un souvenir prêt à être évoqué. L’encodage va consister à traiter l’information sous tout ces aspects. De la qualité de

...

Télécharger :   txt (28.7 Kb)   pdf (73 Kb)   docx (23.7 Kb)  
Voir 16 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club