Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

TP sur les glucides

Par   •  23 Octobre 2018  •  1 536 Mots (7 Pages)  •  70 Vues

Page 1 sur 7

...

Les titrages :

Après les titrages, nous avons obtenu trois valeurs pour le volume de thiosulfate :

Essai 1 : V = 8.30 mL = 0.0083 L

Essai 2 : V = 7.70 mL = 0.0077 L

Avec des l’eau, essai à blanc: Vtémoin= 23.80 mL = 0.0238 L

(L’essai à blanc sert à déterminer la concentration de thiosulfate de sodium parce qu’il n’y a pas de réaction particulière.)

Nous allons prendre comme volume de thiosulfate pour le titrage, la moyenne des 2 essais, soit : (8.30+7.70) / 2 = 8 mL = 0.008 L

I2 + 2S2O32-+ 4Na⁺ 2I⁻ + S4O62- + 4Na⁺[pic 16]

Nous réalisons donc un tableau d’avancement :

Avancement

I₂

2S₂O₃2-

2I⁻

S₄O₆2-

A l’état initial

0

(nI2)0 = C1xV1

(nS2O32-)0 = C2xV2

0

0

A l’équivalence

Xeq

(nI2)eq = (nI2)0 - Xeq = C1xV1 - Xeq

(nS2O32-)eq= (nS2O32-)0 - 2Xeq = C2xV2 – 2Xeq

2Xeq

Xeq

A l’état final

Xf

(nI2)f = (nI2)0 – Xf

(nS2O32-)f = (nS2O32-)0 - 2Xf

2Xf

Xf

Ou :

C1 = concentration en I2 = 1/40 mol/L = 0.025 mol/L

V1 = volume d’I2 = 25 mL.= 0,025 L

C2 = concentration de S2O32 = ?

V2 = volume de l’essai à blanc soit 23.80 mL.= 0.02380 L pour pouvoir calculer C2

On cherche donc C2 ici inconnue.

On a :

nI2= C1xV1

Et nS2O32- = 2C1xV1 (car stœchiométrie)

Donc 2C1xV1 = C2.V2 alors C2 = (2xC1xV1) / V2

D’où :

C2 = (2x1/40x0.025) / 0.02380

= 0.00125 / 0.02380

= 0.05252

Alors la concentration en thiosulfate de sodium est de 0.053 mol/L

On peut alors trouver le nombre de moles n de thiosulfate de sodium utilisées

nS2O32- = C S2O32-xV S2O32- = C2xV

D’où n= 0.053 x 8 x 10-3

=4.24 x 10-4 mol

Il y a 4.24 x 10-4 moles de thiosulfate de sodium

On peut aussi calculer le nombre de moles de diiode à l’état initial :

(nI2)0 = C1 x V1

= 0.025x0.025

= 0.000625 mol

= 6.25 x 10-4 mol

Il y a 6.25 x 10-4 moles de diiode à l’état initial.

On va calculer le n diiode (restant), pour cela on sait que :

(nI2)restant = nS2O32- / 2

=4.24. 10-4 /2

= 2.12.10-4

Il reste donc 2.12.10-4 moles de diiode en excès après la réaction.

Et (nI2)consommé = (nI2)0 - (nI2)restant

= 0.000625 – 0.000212

= 4.13.10-4 mol

4.13.10-4 moles de diiode ont été consommées pendant la réaction.

Si l’on reprend les équations de départ on voit qu’une mole de diiode utilisée correspond à une mole de xylose.

Donc nxylose = (nI2)consommé = 4.13.10-4 mol

nxylose = 4.13.10-4 mol

On peut donc déterminer la concentration molaire de xylose de notre solution.

Cxylose = nxylose / v

C = 4.13.10-4 /0,9. 10-3 = 0,459 mol/L

La concentration en xylose est donc de 0,459 mol/L.

On va calculer la masse molaire du xylose pour trouver la concentration massique des sucres.

Mxylose =5x12 + 10x1 + 5x16 = 150 g/mol

On passe à une concentration massique : p= M x c

D’où :

0,459 x 150 = 68.85 g/L de xylose

Solution de glucose est à 10 % = 100 g de sucre dans 1L de solution donc :

100 – 68.85 = 31.15 g/L de fructose

Nous trouvons ici une concentration différente pour le xylose et le fructose.

Dosage polarimétrique :

Tout d’abord nous avons calibré le polarimètre grâce à de l’eau distillé. Ensuite, on met notre solution S dans le tube,en évitant d’y laisser des bulles empéchant la lecture du polarimètre et on règle l’équipénombre.

On lit la valeur suivante : -3.85°.

Nous

...

Télécharger :   txt (9.6 Kb)   pdf (135.9 Kb)   docx (1.4 Mb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club