Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Compte-rendu TP lipides "extraction du jaune d'oeuf".

Par   •  29 Mai 2018  •  2 529 Mots (11 Pages)  •  279 Vues

Page 1 sur 11

...

A partir de la CCM1 (voir annexe) et le tableau des calculs des références frontales, nous pouvons déduire les lipides qui constituent le jaune d’œuf en comparant les migrations des produits avec la migration de l’extrait de jaune d’œuf également déposé sur la plaque de silice.

Nous voyons que le produit de l’extrait de jaune d’œuf migre beaucoup et se décompose en plusieurs tâches. C'est-à-dire qu’il est constitué de nombreux produits. Afin de les identifier nous devons comparer grâce à leurs rapports frontaux des autres produits déposés sur la plaque de silice.

Nous observons sur les dépôts 6 et 7 que la première tâche qui est situé au-dessus du dépôt est à la même hauteur que la tâche du dépôt n°4 : le 1,2-Diacylglycérol. Egalement nous voyons une seconde tache à la hauteur du dépôt numéro 4 et 8, cependant il y a une seule tache donc cela indique que cette tache représente le Cholestérol et le 1,2 Diacylglycérol en même temps. L’avant dernière tâche (très importante) est à égale hauteur de la migration du composé numéro 5, le Triacylglycérol. Et enfin la dernière est à la même hauteur que celle du Phosphatidylcholine.

- Pour conclure nous pouvons dire que les lipides suivant sont présents en majorité dans le jaune d’œuf.

- 1,2 Diacylglycérol (Rf=0,26)

- le 1,3 Diacylglycérol (Rf=0,33)

- le Cholestérol (Rf= 0,26)

- le Triacylglycérol (Rf= 0,84) qui semble être le constituant majoritaire du jaune d’œuf car sa tâche est très importante et d’une grande intensité.

Deux CCM sont nécessaires car il se trouve que lors de la CCM1 certains produits restent sur la ligne de dépôts (dépôts 6,7, 12 et 13) et ne migrent pas car le solvant est trop apolaire afin de faire migrer les constituants. C’est pourquoi nous effectuons une seconde chromatographie dans laquelle le solvant est composé de dichlorométhane/méthanol/eau. L’eau permet d’augmenter considérablement la polarité. De plus, les dépôts ne sont composés d’aucun mélange. Ainsi à la fin de cette seconde chromatographie sur couche mince nous pouvons observer que tous les dépôts ont migré.

- Suite à l’observation de la CCM2 nous avons pu faire un tableau de résultats :

Numéro du dépôt

Numéro de la tâche (si présence de plusieurs tâches)

Hauteur de la tâche

(cm)

Rapport frontal

(Rf)

1 (MAG)

0

x

x

2 (Ch.)

0

x

x

3 (1er jaune d’œuf)

1

2

1,05

2,45

0,15

0,34

4 (2ème jaune d’œuf)

1

2

1,15

2,5

0,16

0,34

5 (PC)

1

3,1

0,42

6 (PE)

1

7,15

0,97

Suite aux résultats et aux comparaisons des tâches des produits nous pouvons ajouter à la composition du jaune d’œuf deux autres constituants : le Phosphatidylcholine et le Phosphatidyléthanolamine.

La Phosphatidyléthanolamine reste un composant difficile à déchiffrer car le front du solvant étant assez diffus, nous ne pouvons voir si les extraits de jaune d’œuf présentent une tâche à la même hauteur que celui-ci qui est pratiquement sur le front. Cependant nous savons que théoriquement une tâche aurait dû apparaître au même niveau sur les jaunes d’œuf.

Le Monoacylglycérol et le Cholestérol ne réagissent pas avec le solvant car il est trop polaire pour les composés.

- Ainsi la constitution lipidique du jaune d’œuf est :

- 1,2 Diacylglycérol (Rf= 0,26)

- le 1,3 Diacylglycérol (Rf= 0,33)

- le Cholestérol (Rf= 0,26)

- le Triacylglycérol (Rf= 0,84)

- le Phosphatidylcholine (Rf= 0,42)

- le Phosphatidyléthanolamine (Rf= 0,97)

- La différence de migration observée entre les acylglycérols (CCM1) : [pic 5]

Monoacylglycérol 1,2 Diacylglycérol 1,3 Diacylglycérol Triacylglycérol

Le solvant est apolaire par conséquent les composés qui migrent le plus haut sont ceux qui sont le moins polaires. C’est pourquoi on observe que la tâche numéro 5 qui est le Triacylglycérol est celle qui a migré le plus haut car ils ne possèdent pas de fonction -OH qui est une fonction très polaire.

Le Monoacylglycérol possèdent deux fonctions -OH ce qui permet de dire que sa migration est faible car il est très polaire.

Les deux Diacylglycerol possèdent tous les deux une fonction -OH. C’est pour cela qu’il migre plus que le Monoacylglycérol mais moins que le Triacylglycérol.

Cependant cette fonction est placée différemment pour le 1,2-Diacylglycérol elle est positionné au niveau du troisième carbone alors que le 1,3-Diacylglycérol sa fonction -OH est placé au niveau du deuxième carbone. Les deux Diacylglycérol possèdent également une liaison ester ce qui baisse la polarité.

...

Télécharger :   txt (17.2 Kb)   pdf (66.4 Kb)   docx (23.3 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club