Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Les acteurs de l’industrie informatique cas de découverte

Par   •  3 Mars 2018  •  2 221 Mots (9 Pages)  •  63 Vues

Page 1 sur 9

...

DARTY

Siège sociale

bondy

Nationalité

Francais

Date de création

1957

Nom du dirigeant fondateur

Marcel et Bernard Darty

Nom du dirigeant actuel

Régis Schultz

Site internet

www.darty.com

ou www.dartybox.com

ou www.36000solutions.com

Statut juridique

(SA, SARL, EURL, SAS, association, administration…)

SAS (

Société par actions simplifiée)

Activité

Secteur d’activité

Effectif

Capital social

Chiffre d’affaire

(2010 ou 2011)

Zone géographique d’influence

Rechercher une annonce d’offre d’emploi de l’entreprise choisie sur un site ou un magasine spécialisé (coller l’annonce ci-dessous et identifier la source de publication :

Justifier à l’aide du CV élaboré en PPE en quoi votre profil est susceptible de correspondre aux attentes de l’annonce ci-dessus.

Mission 2 : Étude du marché informatique et internet

Présenter les relations que les entreprises du secteur informatique entretiennent entre elles. Justifier

Quelle place les PME occupent-elles dans ce secteur ? Pourquoi ?

Présenter le secteur de l’informatique et d’Internet (ses caractéristiques) :

Étendue du marché

Concurrence

Place de la sous-traitance

Poids dans l’économie

Succès de ce marché

Difficultés présentes et/ou à venir, risques à prendre en compte

Document 1 :

Le secteur informatique s’engage dans le programme Climate Savers du WWF

Intel et Google sont les deux derniers inscrits au Climate Savers Computing Initiative qui regroupe aujourd’hui plus de 25 organisations du secteur de l’informatique pour améliorer l’efficacité énergétique des PCs et réduire les émissions de CO2.

Intel Corporation et Google Inc. viennent de se joindre à Dell, EDS, HP, IBM, Lenovo, Microsoft, PG&E et à plus de 25 autres organismes dans le cadre du programme Climate Savers Computing. Déclinaison du programme de réduction des émissions de GES « Climate Savers » initié et coordonné par le WWF, Climate Savers Computing Initiative regroupe tous les acteurs du secteur informatique, des fabricants aux utilisateurs, en passant par les détaillants, les énergéticiens, les ONG et les institutions environnementales comme l’EPA. À travers cette adhésion, Intel et Google s’engagent à économiser l’énergie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur informatique. Les sociétés misent pour cela sur la production de matériels performants sur les plans énergétique et environnemental et sur la généralisation de ces équipements dans le monde entier. […]

Source : actu-environnement.com, juin 2007

Document 2 :

Les grands acteurs de l’informatique disent ... oui au Cloud Computing : quelques exemples concrets, en France.

Computer Associates (plus de 4 milliards de dollars de CA en 2009) est avant tout un éditeur de logiciels de gestion d’infrastructures. Au lieu de considérer le Cloud Computing comme une menace, ils ont choisi d’accompagner le mouvement en aidant leurs clients, en priorité de grandes entreprises, à gérer une migration ordonnée vers des solutions Cloud en complément des infrastructures existantes.

En ce début d’année, le nouveau directeur marketing de CA a pris la décision de lancer une «Cloud Academy» (mêmes initiales !). Amazon, CapGemini et Revevol sont les trois partenaires choisis par CA pour animer les conférences qui seront organisées au cours de l’année 2010 dans le cadre de ce programme. La première session, à laquelle je participe, aura lieu le 17 février.

Si vous êtes sur le réseau social LinkedIn, vous pouvez rejoindre le groupe «Cloud Academy France».

HP, croit aussi au Cloud, mais ... prudemment !

100 milliards de dollars de CA en 2009, IBM reste la première entreprise mondiale en informatique.IBM a bien compris l’importance du Cloud Computing. Lors de LotusSphere 2010, IBM a annoncé que Panasonic allait migrer, progressivement, 300 000 personnes sur le «Cloud» avec LotusLive, en substitution de Microsoft Exchange.

Larry Ellison, CEO de Oracle, est célèbre pour ses critiques du Cloud Computing. Lors d’un long entretien au «Churchill Club», il a fait rire la salle aux dépens du Cloud. Cela ne l’a pas empêché d’investir personnellement dans Salesforce (en revendant ses titres, il a multiplié son investissement initial par 50 !) et dans NetSuite, deux des grands acteurs du Software as a Service. Sur le terrain, Oracle prend aussi le chemin du Cloud et du SaaS.

Source :

...

Télécharger :   txt (17.3 Kb)   pdf (71.2 Kb)   docx (25 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club