Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Les jeunes constituent-ils un groupe social ? (Courte dissertation 1ère ES)

Par   •  13 Septembre 2018  •  1 088 Mots (5 Pages)  •  503 Vues

Page 1 sur 5

...

ses membres n’écoutent pas de musique.

Enfin, un autre point qui lie le groupe des jeunes est qu’ils sont tous sortis de l’enfance sans être réellement pour certains entres dans l’âge adulte.

Pourtant, ces caractéristiques communes ne sont pas suffisante pour en faire un groupe social à part entière, et des clivages internes l’emportent.

Premièrement, "les jeunes" sont un groupe aux frontières floues. La maturité et donc le mode de vie des individus peuvent varier en tout point d’un individu à l’autre.

En effet, même en choisissant une tranche d’âge plus réduite, comme les jeunes de 18 à 20 ans par exemple, leurs réalités sont extrêmement différentes. Certains sont au lycée, parmi lesquels certains sont en série professionnelles technologique ou d’autres générale. Ceux qui ne sont pas au lycée sont peut être sur le marché du travail, font des études supérieures... Les jeunes ont donc chacun des modes de vie différents. Par exemple, les énarques (document 2) ont davantage les attributs des adultes qu’un jeune encore collégien. Leurs rôles seront donc différents : certains seront parents, d’autres oncles et tantes, d’autres en charge d’une équipe sportive, d’un chœur...

Les normes évoquées précédemment qui structurent les comportements ne sont possibles à atteindre que dans la mesure où les ressources sont suffisante : pour avoir des vêtements à la mode, le dernier smartphone ou bien d’autres choses.

Les comportements, les loisirs, les goûts varient également en fonction de l’origine sociale et de la transmission par les parents et leur groupe d’appartenance : cinéma ou théâtre, style de musique, golf ou football, … Le cursus scolaire également varie en fonction de l’origine sociale des jeunes : en 2003, en France, le moitié des fils de cadres sont cadres eux-mêmes, alors que seulement 10% des fils d’ouvriers le deviennent (46% d’entre eux deviennent ouvriers à leur tour). Les activités et relations des individus varient aussi en fonction des capitaux dont chaque jeune est doté. Le capital économique, qui fera varier les lieux de vie, styles vestimentaire..., le capital culturel, qui fera varier les activités et goûts (entre un jeu d’échec et la lecture d’une bande dessinées par exemple), le capital social, qui fera varier les relations du jeune, ses groupes de pairs, les connaissances de ses parents.

Un dernier point sépare les jeunes, les individus de 15 à 24 ans. Bien qu’ils représentent en 2012 12,2% de la population française selon l’Insee, ils sont séparés en deux genres de personnes. Parmi ces jeunes, on compte environ 48% de femmes et 52% d’hommes.

Du point de vue sociologique, on considère un groupe d’individus comme une classe sociale à partir du moment où ils ont des comportements et des goûts semblables. Ce n’est pas le cas : les jeunes ne sont donc pas une classe ni un groupe social.

Si certains critères peuvent être communs à certains groupes de jeunes, aucun n’est commun à tout l’ensemble des jeunes de 18 à 25 ans. Le groupe des jeunes est donc purement statistique et hétérogène. De plus ils n’entretiennent pas de relations interpersonnelles entre eux.

Les jeunes, ne forment donc pas un groupe social mais ils peuvent faire l’objet d’études, sur leur genre de musique préféré par exemple, au même titre que la catégorie des 65 ans et

...

Télécharger :   txt (6.9 Kb)   pdf (46.2 Kb)   docx (12.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club