Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Histoire des sciences de gestion

Par   •  18 Janvier 2018  •  2 652 Mots (11 Pages)  •  287 Vues

Page 1 sur 11

...

2° Le gain de temps qui se perd en passant d’un ouvrage à l’autre peut être réutiliséé dans une autre activité.

3° La division du travail serait à l’origine de l’invention de toutes les machines propres à abréger et à faciliter le travail.

- Théorie de la valeur

-S’interroge sur la richesse qu’il faut produire ;

-On distingue deux écoles : école anglaise (valeur d’échange) et l’école française basée sur la valeur utilité ;

A. Smith et D.Ricardo sont partisans de la théorie objective de la valeur ;

Recherchent au-delà de la valeur d’usage des biens (subjective et variable d’une situation à une autre), les fondements d’une valeur d’échange acceptable par tous.

Selon A.Smith, « il s’agit d’examiner quelles sont les règles que les hommes observent naturellement, en échangeant les marchandises l’une contre l’autre, ou contre de l’argent. Ces règles déterminent ce qu’on peut appeler la valeur relative ou échangeable des marchandises ».

-JB Say suit une tradition déjà bien établie en France par Turgot (1769) et Condillac (1776)

Suit la théorie subjective de la valeur : l’utilité ;

JB Say précise dans son traité économique politique que : « si les hommes attachent de la valeur à une chose, c’est en raison de ses usages … »

Une formulation rigoureuse de l’utilité ne sera donnée qu’à la fin du 19ème siècle avec l’introduction concomitante de la rareté. La théorie de la valeur serait alors liée à l’utilité et la rareté d’un bien.

- Loi des débouchés J-B Say

Pour J-B Say « c’est la production qui ouvre des débouchés aux produits. »

Cette loi a donné lieu à quelques polémiques

J-B Say, souhaite rappeler que les produits s’échangeaient contre d’autres produits et que la monnaie ne remplissait « qu’un office passager dans ce double échange »

L’achat d’un produit ne pouvait être fait qu’avec la valeur d’un autre produit.

Dans ces conditions « plus le producteurs sont nombreux et les productions variées, et plus les débouchés sont faciles, variés et vaste »

- Théorie Quantitative de la monnaie (TQM)

TQM : la monnaie n’est qu’un voile, elle sert uniquement à faciliter les transactions économiques.

La monnaie est une marchandise comme une autre, sa seule fonction est de servir d’intermédiaire des échanges.

Pour J-B Say, la monnaie est une marchandise intermédiaire qui facilite tous les échanges.

L’équation de la TQM illustre ce phénomène : M . v=p . Y

(M : masse monétaire V : vitesse de circulation de la monnaie P : le niveau général des prix Y : les transactions économiques.

La répartition

La question de répartition concerne trois classes : propriétaires, terriens, capitalistes

Chaque classe offre une contribution particulière au produit (un facteur de production) : terre, capital, travail

Chaque facteur reçoit un revenu qui lui est propre : la rente, profit, salaire.

- Théorie de la rente

Malthus et Smith considèrent que la rente foncière est considérée comme un don gratuit de la nature récupérée par les propriétaires fonciers en vertu de leur monopole de détention de la terre.

Ricardo et Mill introduisent le principe de la rente différentielle

Comme la terre est limitée, les rendements so !!!!!!!!!!!!!!!!nt décroissants.

On admet que les nouvelles terres qui seront mises en chantier, seront de moins en moins fertiles.

- Théorie de l’intérêt

Les classiques considèrent que le profil et l’intérêt sont assimilables.

Smith : le profit est la part de la richesse produite qui revient aux capitalistes.

Ricardo : il s’agit de faire la soustraction entre la valeur créée et la part allant aux salariés pour assurer leur entretien, la part aux propriétaires fonciers en vertu de la rente différentielle

Le profit d’aujourd’hui est la condition des investissements de demain.

Profit (t) => l (t+1 ) => Production(t+1) => Emploi(t+1) => Salaires(t+1)

- Théorie du salaire

La théorie du salaire présente deux versions complémentaires.

La première de CT s’appuie sur la théorie du fond des salaires.

La masse salariale est considérée comme prédéterminée par le montant des capitaux accumulés (épargne) par les capitalistes pour engager le processus de production.

La seconde de LT introduit le salaire naturel. Le travail est une marchandise, qui a un coût de production correspondant au minimum nécessaire à l’entretien de l’ouvrier et de sa famille.

- Commerce extérieur

Selon Adam SMITH, si un pays est plus efficace dans la production d’un bien par rapport à son partenaire qui est plus efficace dans la production d’un autre bien, l’échange devient possible. Chacun a intérêt à se spécialiser dans la production de la marchandise pour laquelle il dispose d’un avantage et à échanger ce bien contre celui produit par son partenaire.

Une différence de productivité (travail) est à l’origine du commerce international

L’analyse d’Adam Smith est cependant une simplification qui limite l’échange au seul cas ou il existe des avantages absolus.

La

...

Télécharger :   txt (19.1 Kb)   pdf (72.9 Kb)   docx (25.5 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club