Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Les liens de causalité entre la consommation d’énergies nucléaire et renouvelables et la croissance économique

Par   •  26 Septembre 2017  •  7 928 Mots (32 Pages)  •  51 Vues

Page 1 sur 32

...

4.4.1. Effet de la consommation d’énergie renouvelable sur la croissance économique (modèle 4) :

4.4.1.1. Application sur logiciel :

4.4.1.1. Interprétations:

4.4.2. Effet de la croissance économique sur la consommation d’énergie renouvelable (modèle 5):

4.4.1.1. Application sur logiciel :

4.4.1.2. Interprétations:

Conclusion

Conclusion

Références bibilographiques 40

Liste des figures

Figure 1: Extrait des données

Figure 2: Entrée de données sur R

Figure 3: Test d'homogénéité totale du modèle 1

Figure 4: Test d'effets individuels du modèle 1

Figure 5: Test de Hausman du modèle 1

Figure 6: Application du modèle 1 sur R

Figure 7: Application du modèle 2 sur R

Figure 8 : Application du modèle 3 sur R

Figure 9 : Extrait des données

Figure 10 : Entrée des données sur R

Figure 11 : Test des effets individuels du modèle 4

Figure 12 : Application du modèle 4 sur R

Figure 13: Application du modèle 5 sur R

Liste des tableaux

Tableau 1 : Littérature croissance économique - énergie nucléaire

Tableau 2 : Littérature croissance économique - énergie renouvelable

Tableau 3 : Modèles et méthodes

Tableau 4: Indicateurs de performance du modèle 1

Tableau 5 : Coefficients estimés du modèle 1

Tableau 6 : Indicateurs de performance du modèle 2

Tableau 7 : Coefficients estimés du modèle 2

Tableau 8 : Indicateurs de performances du modèle 3

Tableau 9 : Coefficients estimés du modèle 3

Tableau 10 : Indicateurs de performance du modèle 4

Tableau 11: Coefficients estimés du modèle 4

Tableau 12 : Indicateurs de performance du modèle 5

Tableau 13 : Coefficients estimés du modèle 5

---------------------------------------------------------------

Introduction générale

Le monde connaît depuis plus d'un siècle un important développement économique. Le développement industriel, l'augmentation du parc automobile et la multiplication des équipements domestiques ont provoqué une croissance importante de la demande énergétique. Aujourd'hui, nous ne pouvons pas transformer les inputs en biens et services sans consommer de l'énergie. L'énergie est un input important dans le processus de la production. Mais la consommation d'énergie traditionnelle comporte deux problèmes: d'abord, le problème de l'importation et puis le problème de l'effet de serre. Pour l'importation, le pétrole est un bien stratégique et très coûteux. C'est pour cela qu’à la suite des chocs pétroliers de 1973 et 1979, des difficultés économiques ont surgi dans le monde entier. En essayant de surmonter ces problèmes, beaucoup de pays se sont engagés dans la réduction de leurs consommations d’énergie fossile et se sont dirigés vers l’énergie renouvelable et l’énergie nucléaire.

S'il apparaît aujourd'hui indispensable de limiter nos émissions de gaz à effet de serre, il est impératif d'assurer le développement énergétique des pays moins industrialisés de manière « propre ». Les objectifs du millénaire pour le développement ne pourront être réalisés sans une augmentation substantielle de la consommation énergétique. Le défi consiste donc à assurer cette demande sans pour autant augmenter dramatiquement des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial.

L’importance de la transition énergétique conduit beaucoup de pays à s’intéresser à l’étude de la relation de causalité entre la consommation d’énergie nucléaire et renouvelable et la croissance économique d’une part et la consommation d’énergie nucléaire et renouvelable et l’émission des gaz polluants d’autre part.

A l’heure actuelle, en plus des problèmes de déficit de l’offre, la substitution énergétique reste un problème d’actualité principalement pour deux raisons. Tout abord, les pays cherchent à assurer la sécurité énergétique nationale. Ensuite, la question concernant le réchauffement climatique devient une préoccupation majeure au niveau mondial. Certaines filières énergétiques sont perçues depuis plusieurs années comme une solution à cette problématique car elles pourraient se substituer aux sources d’énergie fortement émettrices de gaz à effet de serre.

En 2007, l'énergie renouvelable a créé 18% de la production d’électricité dans le monde entier. En Europe, l'énergie créée par le vent est la plus importante. Après l’énergie éolienne, il y a l'énergie solaire et la biomasse qui sont les plus fréquentes. En effet, le but de l’Agence Internationale de l’Energie(IEA) est d’arriver en 2050 à atteindre une part de 39% pour l’énergie renouvelable dans la production d’électricité mondiale (contre une part de 18% en 2004). L’IEA a aussi comme ambition de participer à la réduction de la moitié des CO2 émises.

En raison des problèmes causés par l’énergie fossile, l’énergie nucléaire devient plus discutable. Pour cela, l'Agence d'Information sur l'Énergie(EIA) prévoit une augmentation de la consommation de l’énergie nucléaire dans les années à venir. Le but est

...

Télécharger :   txt (58.8 Kb)   pdf (350.1 Kb)   docx (606.5 Kb)  
Voir 31 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club