Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Dialectlogie cas

Par   •  6 Avril 2018  •  1 053 Mots (5 Pages)  •  246 Vues

Page 1 sur 5

...

Marocain et Algérien utilisent le verbe «ra'a» رأى/ka/ta

- Préverbe tunisien et libyen (qui vien d’un adverbe) : « tawa » ou « taw » devant un mudari3=> taw enji (je vais venir)

- Dans le parler libyen on utilise les préverbes : bi/b/bbi => bbi namchi (je vais aller), b-yadwi

- La particularité du verbe ra’a exprime généralement un état constaté, et joue le rôle d’un « présentatif ». Il est souvent associé à un pronom suffixe

III) MORPHOLOGIE NOMINALE

- D’une manière générale, dans les dialectes arabes, on constate une utilisation masive de ism al fa3il à la place du verbe.

- Certains ism fa3il jouent plusieurs rôles dans les dialectes, en particulier devant un verbe. Ainsi, il peut exprimer: le futur proche (ghadi nal3ab) [maroc/ouest algérien], rayeh nel3ab [algérien] ; la continuation de l’action, « baqi naqra », on peut exprmier la continuation de l’action avec l’exagération khedaam yakoul (il ne fait que manger).

- Le duel : le duel n’existe que dans les noms. Il se réduit d’est en ouest. En Algérie et au Maroc il existe sous forme résiduel il se termine en {_in} ou en {_ayn}. Ils expriment les paires comme les parties du corps, les couples. {_ayn} intervient quand il s’agit d’exprimer le temps « youmayn » et les mesures.

Il est à remarquer que le parler tunisien utilise plus le duel que les autres car on en trouve en dehors du corps, du temps, des mesures etc… par exemple deux poulets = djajtin.

Comme l’arabe littéraire, le duel perd son noun une fois annexé : Walin => waldih

- Le pluriel : dans le pluriel externe, on ajoute au singulier le suffixe {_in} et {_at} pour le pluriel féminin. / !\ le pluriel féminin ne désigne pas un nom proprement féminin. Tout ce qui est diminutif, masculin ou féminin est toujours au féminin pluriel.

Pour distinguer un parler, on analyse les adverbes.

- Le diminutif est de deux formes :

- افعيّل → اصغيّل

- افعول → اصغِور

- Pour les opérations matériel, le dialecte un nom d’action (masdar) particulier :

- غسل = افعيل →غسيل/اشطيح/اسليخ

- Le schème افعالي qui est le pluriel d’un nom manqous (qui se termine par alif maqsoura) :

- قهوة →قهاوي / مشطة →امشاطي

IV) La synthaxe :

- L’accord n’est pas respecté entre le sujet et le verbe : جاء الرجال →الرجال جاؤوا

- La phrase relative : tous les pronoms relatifs de l’arabe littéraire sont remplacés par اللّي. Même من n’est pas utilisé. ملّي veut dire « depuis ».

Il y a deux types d’annexion dans le dialecte :

- Une annexion indirecte, le dialecte a senti le besoin d’introduire un mot : قلم انتاع الطالب

انتاع est originaire امتاغ, et ديال est originaire de هذا لي

- Une annexion directe : مول الطموبيل

بزّاف maroc/aglérie – originaire de l’arabe littéraire بالجزف

برشة / ياسرtunisie

Le dialecte a inventé un article indéfini qui est « واحد » qui n’a aucun aspect numérique. واحد الرجل ou واحد المراة.

...

Télécharger :   txt (6.9 Kb)   pdf (58.1 Kb)   docx (575.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club