Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

TPE: le financement du sport

Par   •  22 Août 2018  •  5 151 Mots (21 Pages)  •  248 Vues

Page 1 sur 21

...

[pic 2]

A. 1936 et Léo Lagrange

Léo Lagrange est né en 1900 et mort en 1940. C’était un jeune député socialiste, devenu le premier sous-secrétaire d’Etat aux sports et à l’organisation des loisirs dans le gouvernement sous le gouvernement du Front populaire (coalition de partis de gauche qui ont gouverné la France de 1936 à 1938). Il accompagna le développement des sports publics et apporta son soutien aux Olympiades populaires à Barcelone organisées en opposition aux Jeux olympiques de Berlin de 1936 sous l’ère nazie. Il insistait sur le fait que “la masse doit pouvoir pratiquer les sports pour trouver joie et santé, détente et épanouissement”. Ses discours étaient basés sur quatres points très importants :

- faciliter le sport et l’éducation physique pour la masse et non pour l’élite.

- mener une politique de pratiquants et non de spectateurs.

- viser la santé à travers le sport.

- construire des équipements.

Après la mise en place de la loi de 1901, un des premiers objectifs pour la Fédération Léo Lagrange était de créer des associations de loisirs sportives et autres en France. Léo Lagrange voulait que les jeunes qui fréquentent ses clubs et ses foyers s'intéressent à la pratique sportive, à l’éducation artistique, ainsi qu’à la pratique d’échanges et de stages en France et à l’étranger. Pour la fédération Léo Lagrange, l’éducation populaire est un accord qui a plusieurs buts :

- donner les moyens à tous,

- disposer des moyens de se former,

- agir pour favoriser l’égalité,

- proposer aux publics de tous les âges des activités et des loisirs,

- favoriser la mixité social.

Elle a aussi pour but à travers chacune de ses actions, de développer l’esprit critique, le goût pour la vie en société et surtout l’intérêt pour les autres.

Il s'adresse donc à toute la société et non pas exclusivement à la jeunesse. Il se fonde néanmoins principalement sur la jeunesse car il considère qu’elle constitue le futur d'une société plus juste sans chercher à l'embrigader.

La Fédération Léo Lagrange affirme des valeurs universelles qui dépassent les frontières, les considérations ethniques et politiques. Onze Fédérations Léo Lagrange agissent quotidiennement en Afrique, fédérant elles-mêmes environ 200 associations locales. Des partenariats se développent également en Europe.

Le LOU Rugby, figure de la progression sportive et économique

Le rugby est pratiqué en premier lieu à Lyon par des associations sportives scolaires, en particulier par l’Union Sportive du lycée Ampère en 1890. Le Football Club de Lyon (FCL) est ensuite fondé en 1893.

Le rapprochement entre le Lyon olympique et l’AS de l’École centrale de Lyon en 1910 lui permet d'acquérir de jeunes joueurs, ce qui justifiera son nouveau nom de Lyon Olympique Universitaire (LOU).

Pendant l'entre-deux-guerres, le LOU joue les premiers rôles dans le championnat. Le LOU atteint son apogée avec des titres de champion de France en 1932 et 1933.

Pendant l'entre-deux-guerres, le LOU joue les premiers rôles dans le championnat.

Après la Seconde Guerre mondiale, le rugby à XV lyonnais connaît une période de déclin économique et de popularité peut-être tout d'abord dûe à l'émergence du rugby à XIII dans la région puis à la popularité croissante du football, l'Olympique Lyonnais jouant en première division dès 1954.

Le LOU Rugby est donc l’un des clubs les plus anciens figurant à ce jour dans l’élite du ballon ovale.

B.vers une démocratisation : Vichy, les 30 Glorieuses, aujourd'hui)

Démocratisation :

C’est pendant la Première Guerre mondiale que le sport c’est fortement implanté en France et qu’il s'est démocratisé. Considéré comme un “passe temps” pour les soldats, il est devenu une véritable pratique sportive par la suite. On a une démocratisation réelle, les soldats sont à la fois acteurs et spectateurs de ces activités sportives. Tous importent leurs traditions, leurs sports. C’est grâce aux britanniques et aux américains par exemple que les poilus vont découvrir le football, le rugby, le baseball ou encore le basket.

Cependant ce processus de démocratisation commence déjà avant le Première Guerre mondiale. La diffusion du sport s’est toujours fait à l’intérieur des classes favorisées, néanmoins elle sera de plus en plus présente dans les classes plus défavorisées ,notamment grâce à une mise à l’écart de la pratique sportive qui été autrefois réservée à l’élite.

C’est durant l’entre deux guerres que cette démocratisation va se voir de plus en plus renforcée en particulier grâce à un accroissement de la presse sportive (Le miroir des sports…) [pic 3]

et une plus forte médiatisation d’événements sportifs internationaux (J.O de Paris en 1924 ; J.O de Berlin en 1936 et la coupe du Monde de football en Italie en 1934) (mettre images affiches jo). Ce processus est permit aussi par la construction des premiers stades, qui entraîne une pratique du sport de plus en plus importante.

Après la Seconde Guerre mondiale la démocratisation devient un processus de différenciation sociales et sexuelles dans la société.

Vichy :

C’est sous le régime de Vichy en juillet 1940 qu’une forte démocratisation du sport se produit. Ce-dernier s’organise très bien sous le régime autoritaire et les administrateurs sportifs voient là une très bonne occasion de développer et d’imposer le sport au centre de la population française. Les responsables français sont éblouis par la représentation sportive allemande et italienne, le mythe de “l’homme nouveau” devient alors un symbole de redressement physique de la jeunesse. C’est donc dans un but politique et idéologique que la démocratisation du sport s’inscrit sous le gouvernement de Vichy.

En 1940 le budget consacré à l’éducation physique

...

Télécharger :   txt (35.6 Kb)   pdf (90.5 Kb)   docx (31 Kb)  
Voir 20 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club