Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

ADM4025 - TRAVAIL NOTÉ3

Par   •  26 Novembre 2018  •  2 982 Mots (12 Pages)  •  176 Vues

Page 1 sur 12

...

âgés fournissent un travail plus soutenu. Aussi, le taux d’absentéisme et de roulement est beaucoup moindre chez eux. Que ferons les sociétés s’ils continuent de croire ces mythes?

Nous pouvons mettre en place des actions dans le milieu du travail pour contrer ses <<mythes>> :

 changer les attitudes et les comportements pour réduire les préjugés sur les travailleurs âgés ( exemple : ils sont moins productifs, rigides et incapables d’acquérir les connaissances pour s’approprier les nouvelles technologies);

 mettre en place des pratiques anti discrimination;

 favoriser la retraite progressive;

 rendre la formation disponible et l’adapter au personnel vieillissant;

 mettre en place des mesures permettant aux travailleurs expérimentés de transmettre leurs compétences et leur savoir-faire;

 opter pour des horaire de travail flexibles (exemple : télétravail, partage d’emploi, compagnonnage, etc.).

LA RÉALITÉ DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Voici un exemple qui représente bien ce qui se passe dans votre entreprise. D’après le tableau suivant, nous réalisons que vous avez déjà sept personnes ayant plus de 65 ans et qui sont toujours à votre emploi. De plus, dans les dix prochaines années vous allez avoir près de 44 personnes qui auront atteint l’âge de la retraite. C’est pour cela qui est important de mettre en place des processus pour garder vos ressources humaines compétentes. Aussi, après analyse, nous remarquons que vous n’avez pas beaucoup de jeune à votre emploi. Alors, il serait important que vous soyez plus attirant pour les jeunes. Il faudrait être plus présent sur le marché du travail. Trouvez des avantages qui seraient concurrentiel pour attirer une main-d’œuvre plus jeune.

Par ailleurs, il faut diminuer votre taux de roulement de personnel qui est très élevé en ce moment. Si vous continuez de cette façon vous aurez de la difficulté à garder une bonne productivité, d’avoir toujours un excellent service à la clientèle et d’être compétitif sur le marché de l’emploi. Selon nos recherches, les départs sont principalement des départs volontaires dûe à un nouvel emploi ce qui nous confirme que vous n’êtes pas assez compétitif par rapport au marché du travail. De plus, vous faites, aussi, des entrevues de départ pour déterminer les problèmes que vous avez et cela vous permettra de tout mettre en œuvre pour garder et retenir vos employés.

Mais, toutes les petites et moyennes entreprise ont le même problème. Celle de garder et de retenir une main-d’œuvre qualifié et d’être compétitif sur le marché de l’emploi.

RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE GESTION DE LA MAIN-D’ŒUVRE VIEILLISSANTE

Trouvez des processus, des idées pour garder cette ressources humaines importantes pour toute entreprise. En plus, il faut faire disparaître les préjugés sur la main-d’œuvre vieillissante. Un changement de mentalité sera tout un défis pour les employeurs.

De plus, avec la crise financière et le niveau de santé toujours en constante amélioration, certains retraités pourraient retourner au travail pour retrouver une vie sociale ou pour les aidés en augmentant leur revenus.

PRATIQUES ET STRATÉGIES INSPIRANTES

Pour cela, il faudrait bonifier l’aménagement de travail ainsi que les tâches. Les mesures qui peuvent être prise pour garder les travailleurs d’expérience plus longtemps sont :

 L’aménagement de poste;

 L’aménagement de temps de travail tel que : temps partiel, horaire flexible, partage du travail, la retraite progressive, etc;

 Des mesures ergonomiques;

 L’assignation d’un tuteur;

 Mise à jour de la formation (loi du 1% : l’employeur doit dépenser 1% de sa masse salariale si elle est de deux (2) millions et plus sinon il débourse le montant au gouvernement alors pourquoi ne pas l’utiliser, etc.)

D’autres améliorations pourraient être proposées concernant la gestion de carrière. Nous parlons ici de :

 L’évaluation de performance;

 La mobilité verticale et latérale;

 L’élargissement des tâches;

 Le développement de la polyvalence;

 Gestion à long terme des emplois;

 Et, la planification des carrières.

Ce sont des actions qui favoriseraient la rétention de la main-d’œuvre vieillissante. Cela représente une nouvelle dimension : le choix au travailleur de poursuivre en emploi sur une base volontaire.

Bien entendu, il y a d’autres programmes du gouvernement tel que le campagnonnage qui est susceptible de motiver les travailleurs âgés et de permettre un transfert des connaissances qui sont officiellement reconnues par l’État et qui est profitable pour l’entreprise.

PRATIQUES ET POLITIQUES À ÉVITER

Les entreprises ayant un régime de retraite donnant la possibilité à l’employé de prendre sa retraite anticipé ou sa préretraite est fortement utilisé lors de la réduction de personnel. Je crois que ce n’est pas une très bonne décision d’entreprise.

Aussi, certaines entreprises avaient mis sur pied des disposition spéciales de préretraite pour réduire leur personnels. Cela n’a pas été très populaire étant donné que le régime de retraite n’était pas très rentable. C’était aussi utilisé pour rajeunir le personnel en place ou lieu de garder les gens d’expérience. Les entreprises allaient jusqu’à donné des montants forfaitaires qui s’ajoutaient à la rente de retraite. De tels incitatifs financiers ont aidés beaucoup les employés âgés à prendre leur décision de préretraite.

Un effet pervers de la stratégie d’éviction de la main-d’œuvre consiste à donner un signal erroné à la population. Cela disait qu’’une politique de retraite à 55 ans peut garantir un niveau de vie adéquat pour toute la fin de la vie. Cette façon de voir donnait l’impression

...

Télécharger :   txt (19.9 Kb)   pdf (70.9 Kb)   docx (21.3 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club