Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le travail des mineurs

Par   •  25 Septembre 2018  •  1 207 Mots (5 Pages)  •  123 Vues

Page 1 sur 5

...

Au moyen âge : l'éducation est très peu répandu et est réservé aux familles aisées. Les enfants travail désormais hors du foyer, essentiellement dans l'agriculture car il représente une main d’œuvre peu coûteuse..

Au 18ème : es enfants servent de domestiques et sont beaucoup utilisés pour les travaux informels comme cireurs de chaussure, vendeurs de journaux, porteurs ou éboueurs.

A la fin du 18ème : la révolution industrielle fait énormément augmenter le taux de travail des mineurs. L’industrialisation provoque une très fortes activités et les industries recherchent énormément de main d’œuvre. En employant la totalité de la famille, les industriels recrutent une main d’œuvre nombreuse et peu coûteuse. De plus grâce à leur petite taille et leur souplesse, les enfants peuvent effectuer des travaux qui sont impossible à faire pour un adulte.

Au début du 19ème siècle : des lois commencent à apparaître quand le gouvernement se rend compte que des enfants de 5 ans travaillent 16 heures par jour

. 1841 : loi applicable dans le

s manufactures, usines, et ateliers limite 'âge d'admission dans les entreprises à 8 ans, mais uniquement dans les entreprises de plus de 20 salariés ; interdit le travail de nuit pour les enfants de moins de 13 ans ; limite le temps de travail à 8 heures sur 24 pour les enfants âgés de 8 à 12 ans et le limite à 12 heures pour les enfants âgés de 12 à 16 ans .

- 1851 : Durée du travail limitée à 10 heures au dessous de 14 ans et à 12 heures entre 14 et 16 ans. Interdiction du travail de nuit pour les moins de seize ans et tend à généralisation de ces dispositions à tous les établissements.

- 1874 : Interdiction du travail des enfants de moins de 12 ans, du travail de nuit pour les filles mineures et pour les garçons de moins de 16 ans. Le repos du dimanche devient obligatoire pour les ouvriers âgés de moins de 16 ans.

- 1892 : Durée du travail limitée à 10 heures pour les jeunes de moins de 18 ans.

Mais c'est l'arrivé de la scolarisation obligatoire qui stoppera net le travail des mineurs, en 1880.

Actuellement en France :

La loi française sur le travail des mineurs est très réglementé, les enfants de moins de 16 ans ont l'interdiction de travailler sauf cas exceptionnel. Ces cas exceptionnels sont des apprentis, des jeunes en formation professionnel ou technologique ou des « petits boulots » pendant les vacances scolaires. Ces cas exceptionnels doivent respecter un grand nombre de règles comme la durée de travail, les jeunes ne doivent pas travailler plus de 35 heures par semaine et 7 heures par jours. Ils doivent avoir deux jours de repos consécutifs et 12 heures minimum de repos entre chaque jour de travail. Ils doivent bénéficier des jours fériés. La législation pour le travail des mineurs n'est malheureusement pas toujours respectée. On retrouve des cas de violations de droits sociaux comme le non-paiement du salaire, horaire excessif , non-respect des dérogations à l'interdiction du travail de nuit des mineurs et des douze heures de repos consécutifs obligatoires. Cela peut même aller jusqu'à des violences physique et morale, voir au harcèlement sexuel.

Le classement du travail par type d’activité pratiquée peut être trouvé dans une étude de 1996 et répartit le travail des enfants en grands secteurs : 70,4 % dans l’ agriculture, la chasse ou la pêche, 8,3 % dans le commerce en gros ou au détail ou dans la restauration et les hôtels, 8,3 % dans les manufactures, 6,5 % dans les « services communautaires, sociaux ou personnels », 3,8 % dans les transports, les entrepôts et la communication, 1,9 % dans la constuction et 0,9 % dans les industries extractives (minières notamment).

...

Télécharger :   txt (7.4 Kb)   pdf (46.7 Kb)   docx (13.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club