Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Faut-il se méfier de sa conscience?

Par   •  2 Octobre 2018  •  1 016 Mots (5 Pages)  •  401 Vues

Page 1 sur 5

...

vont aussitôt regretter. Mais au fond de nous, cette conscience fait cette folie de prendre un risque pour se remettre en question. Peut-être qu’elle va se retourner contre nous. Mais nous le faisons quand-même. Et sans cesse, nous changeons en nous métamorphosant en un autre “moi”.

C’est pour celà qu’il ne faut pas mettre la faute sur notre conscience. Elle est en nous. Oui, elle est bien ancré en nous. Mais notre conscience nous aveugle de parfaite illusions idyllique avant de souffrir. Cela peut paraître sadique mais, nous avons besoin de la douleur. Nous avons besoin de tomber, de saigner, de s’effondrer car tout ceci reste acceptable. La souffrance permet de nous faire prendre conscience qu’on est en vie. Que l’on ressent quelque chose. Parce qu’en effet un homme sans conscience ne serait pas un homme.

2.Une source de connaissance.

La conscience peut nous apporter le savoir de nous-même selon notre vécus. En effet prendre conscience permet de peser nos actes: ce qui est bon et mauvais. A partir de là, on acquiert une certain expérience de nous même. Ce qui est néfaste pour notre bien-être et notre moral, ou bien néfaste pour les personnes en qui nous tenons. C’est en prenant conscience qu’ensuite nous commençons à changer, à prendre de meilleurs décisions parce que nous le méritons ou parce que nous le devons.

De plus, au cours de notre vie nous rencontrons sans cesse des problèmes. Certains on va les trouver ingérable, et d’autres nous serons les dominer pour prendre le dessus. C’est en utilisant notre conscience qu’on pourra résoudre nos problèmes. En effet, si l’un de nos problèmes est semblable à ce qu’on a déjà vécus, ou même autrui, nous pourrons trouver plus facilement la solution la plus adaptée. Mais parfois, nous-même et notre conscience ne trouvons pas de solution, nous restons coincés dans un rond point sans sorties. Mais en réalité un problème à toujours une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème.

De plus, la conscience est une part de nous même. En effet, la conscience permet de forger sa personnalité, sa façon d’être et sa façon d’agir ou de penser. Nous nous construisons chaque jours. Et ça grâce à notre vécus, nos expérience ou bien l’influence d’autrui. Chaque chose et chaque personne sont un impact sur nous même. C’est pour cela que nous gardons en part d’eux en nous, car ils font ce que nous sommes.

Il faut se méfier de notre conscience car nous sommes humains, c’est pour cela que nous faisons des erreurs. Mais malgré tout, la conscience est une part de nous même alors nous devons pas se méfier de nous même, cela est absurde. Alors cette question a deux réponses. Nous devons se méfier de notre conscience car nous ne sommes pas parfaits et faisons des erreurs. Mais nous n’avons pas à se méfier de notre conscience qui est une part de nous même.

...

Télécharger :   txt (6.2 Kb)   pdf (41.8 Kb)   docx (12.4 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club