Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Supply chain management

Par   •  22 Août 2018  •  1 164 Mots (5 Pages)  •  71 Vues

Page 1 sur 5

...

Une externalité est la conséquence positive ou négative de l'action d'un agent sur le bien-être d'un autre agent, sans compensation monétaire.

Si compensation monétaire : internalité

2. Repères théoriques

2.1 Taylorisme, fordisme vs SCM

Taylorisme : Vient de Taylor, ingénieur, 1880, il met en place la division horizontale du travail (division et spécialisation de chaque tache dans le travail) + division verticale (hiérarchie : col blanc/col bleu)

la difficulté : pas la rapidité de la chaine. Même mouvement chronométré toute la vie

Fordisme : A développé le taylorisme

Henri Ford a augmenté le salaire de ses ouvriers, il crée un cercle vertueux : consommation et production de masse => 30 Glorieuses

La SCM propose une vision transversale (vision totale sur l'ensemble de la chaine)

Taylorisme et fordisme apporte une vision séquencée

Le taylor et ford divise en tout, bon dans chaque séquence pas entre les séquences

-> remise en cause partielle

2.2 Différenciation, intégration (Lawrence and Lorsch)

C'est ce qu'on appelle la théorie de la contingence (date des années 60)

Pour eux, il n'y a pas de "one best way" (il n' y a pas un modèle unique pour faire du profit et les entreprises ne doivent pas se copier)

-toutes les entreprises sont différentes

-l'environnement qui entoure ces entreprises sont différents.

Pour se rendre unique :

1/ Différenciation : c'est "singulariser les produits" pour les rendres uniques aux yeux du consommateur

(attention ne pas confondre avec diversification : entreprise qui va se lancer dans des activités nouvelles pour elles : en terme de produits et de services, en terme de marché)

(spécialisation : maintenir l'entreprise dans un seul domaine d'activité pour exploiter des compétences spécifiques)

2/ Intégration : Prendre en charge des activités amont, périphérique et aval en les absorbant.

2.3 Effet Forester ou effet coup de fouet ou Bullewhip effect

Règle d'or pour le "Bullwhip effect" : plus on s'éloigne du consommateur final, plus les prévisions sont mauvaises, cad plus on va subir du surstock soit de rupture de stock

D'où vient le bullwhip effect :

-déformation des informations : chaque acteur parle à son voisin le plus proche, tous ne se parlent pas ensemble

-la production et la commande par lot : pour bénéficier d'économies d'échelle, les entreprises produisent par lot.

-fluctuation des prix : cf loi de l'offre et de la demande (les prix montent, la consommation baisse, les prix baissent la consommation monte)

Conclusion : SCM et notion de système

La SCM apporte une vision systémique de la chaine

système : ensemble d'éléments interagissant entre eux selon un certain nombre de règles et de principes

---------------------------------------------------------------

CHAPITRE 1 : Compréhension de l'amont : la gestion des approvisionnements

Introduction

Qu'achète-t-on ?

On fait des achats directs et indirects

achat direct : ensemble des éléments qui intègrent la composition finale du produit (composants, matières premières)

achat indirect : ensemble des activités non directement incorporés dans le produit final (frais transport, nettoyage, salariés, etc)

Pourquoi achete-t-on?

Pour faire du Profit

Pour anticiper les Risques

Pour l'Image

Pas de service pur, pas de transport pur

...

Télécharger :   txt (8.4 Kb)   pdf (55 Kb)   docx (17.3 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club