Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

L’objet n’a-t-il selon vous qu’une fonction utilitaire ?

Par   •  27 Novembre 2018  •  1 081 Mots (5 Pages)  •  520 Vues

Page 1 sur 5

...

Le 5 juillet 1811, le Venezuela se déclare indépendant et cela déclenche la réaction de la Couronne. Simón Bolívar fut le grand leader de ce mouvement et des luttes pour la construction d'une nouvelle nation.

La Grande Colombie[modifier | modifier le code]

Le 15 février 1819, à Angostura, aujourd'hui Ciudad Bolivar, fut réuni un congrès constituant pour la nouvelle République. La République de Colombie ou la Grande Colombie fut un État défini par le congrès d'Angostura, dans le territoire du Vice-royaume de Nouvelle Grenade de l'Empire espagnol.Celui-ci comprenait les territoires des 4 pays actuels que sont la Colombie, l'Équateur, le Panama et le Venezuela.

Les caudillos[modifier | modifier le code]

Des intérêts vénézuéliens et les vastes distances entre les départements de la nouvelle République font éclater le rêve de Bolivar et redéfinissent les territoires comme les territoires de pays bien distincts. Au Venezuela, le plus charismatique de ses généraux, le général Paez, fut à la tête des revendications et de la séparation définitive en 1831.

Lui et d'autres caudillos militaires réalisent la conquête du pouvoir au cours des années qui suivent.

La guerre fédérale et le libéralisme jaune[modifier | modifier le code]

Au cours du xixe siècle le Venezuela traverse des difficultés et conjonctures qui finissent par la matérialisation du plus grand conflit interne que le pays ait connu : l "guerre fédérale", est également connue sous le nom de "Grande guerre" (1859-1863). Les libéraux représentent les régions caféières de l'est du Venezuela, plus modernistes et connectées au commerce international. Ils sont aussi appelés "fédéralistes" car ils veulent une plus grande autonomie pour les provinces, s'opposent au parti conservateur, accusé de monopoliser les postes de gouvernement et la propriété foncière, et d'opposer une intransigeance à l'octroi de toute réforme.

C'est la plus grave et la plus sanglante des guerres civiles au Venezuela depuis l'indépendance, sous forme de guérilla, causant des centaines de milliers sont morts, souvent par la faim ou la maladie , dans un pays d'un peu plus d'un million d'habitants.

Le Venezuela apparait alors comme une addition d'enclaves autour des ports du commerce international. Caracas détient le port La Guaira, desservi par le chemin de fer, Valencia a Puerto Cabello, tandis que Maracaibo constitue elle-même une enclave, reliée par le réseau fluvial au Lac Maracaibo, et aux régions caféières des Andes, comme Táchira, proche de la Colombie caféière. Le triomphe des fédéralistes sur les conservateurs fut au prix le plus coûteux en vies perdues et en dévastations et pertes matérielles.

Le libéralisme jaune est le nom de la période qui succède à la guerre civile et sous laquelle Antonio Guzman Blanco modernise et donne un ordre définitif au pays.

xxe et xxie siècles[modifier | modifier le code]

Après les régimes militaires et dictatoriaux, le Venezuela change véritablement, en 1935 après la mort du général Juan Vicente Gomez, chef d'État pendant 27 ans. L'exploitation pétrolière commença en 1917. Les compagnies multinationales arrivent en 1922. Ces évènements sont majeurs car ils bouleversent l'activité économique du pays. Le Venezuela fut un pays neutre lors du premier conflit mondial, mais lors de la Seconde Guerre mondiale, il

...

Télécharger :   txt (7.1 Kb)   pdf (51.6 Kb)   docx (14 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club