Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La notion d'Univers en philo-science

Par   •  21 Juin 2018  •  821 Mots (4 Pages)  •  491 Vues

Page 1 sur 4

...

L'auteur s'interroge sur l'idée d'un contenant total : l'univers, utilisé ici dans son sens commun, qui englobe tout ce qui existe et demeure la plus vaste structure observable.

Il fait un constat sur l'ignorance humaine à propos des éléments de l'univers et de la façon dont ils sont agencés.

En effet, il semblerait que rien ne contraint la diversité des êtres et phénomènes à former un tout, soit une "conception unifiée ".

La science classifie l'étude de la nature en différents domaines (physique, biologie...) afin de mieux connaître le réel, mais un regroupement des ces "perspectives " est il possible et cohérent ?

Paul Clavier questionne donc le lecteur sur la cohésion ou non des éléments de l'univers .

Texte 2 :

"Mais si ces mythes cosmogoniques proposent la genèse d'un ordre, le surgissement même de l'univers, où advient cette mise en ordre, n'est pas élucidé pour autant.Or, dans la pensée mythologique, l'univers ne peut pas avoir de naissance absolue. Comment aurait-il pu dépendre de causes ou d’événements extérieurs ou antérieurs à lui, sans perdre du même coup son titre d'univers ? "

Dans cette partie de l’œuvre, Clavier détermine de quelle façon l'univers, émergeant des représentations mythologiques ou théologiques, est devenu un domaine d'investigation faisant appel à la raison.

Les " mythes cosmogoniques " renvoient à la cosmogonie, mettant en scène la création du monde (terre, ciel et mer) par de nombreux dieux et titans.

L'auteur y soulève la problématique apparente des ces récits, où l'univers censé incarné le commencement de toutes choses, est façonné à partir d'éléments et de puissances déjà existants.

Texte 3 :

" L’Homme a enfin un plan plus précis de son lieu d'habitation : la Voie lactée. Les relevés du télescope européen Gaïa ont permis à l’Agence spatiale européenne de présenter, mercredi 14 septembre, le catalogue le plus complet à ce jour de l’emplacement d'1,15 milliard d’étoiles de la galaxie à laquelle appartient la Terre.

Cette cartographie du voisinage galactique apporte une précision “100 fois supérieure à ce qu’on savait auparavant pour les étoiles, dont on avait une idée de l’emplacement et a permis de localiser 450 millions de nouvelles étoiles”, explique à France 24 François Mignard, chercheur au CNRS à l’Observatoire de la Côte d’Azur, qui collabore au programme Gaïa depuis ses débuts en 2013."

Source: France 24 Économie .

Lancé en 2013, le programme Gaïa a comme objectif d'établir une carte précise en 3D de l'intégralité de la Voie Lactée, la galaxie qui abrite notre système solaire.

En dérivant dans l'espace, le télescope a également découvert l'emplacement de 200 000 nouvelles galaxies (quasars).

Cette expérience témoigne de la volonté humaine d'élargir son horizon et d'en apprendre le plus possible sur les corps célestes de l'univers.

...

Télécharger :   txt (5.6 Kb)   pdf (47.8 Kb)   docx (13.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club