Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La ville est-elle un lieu de liberté ?

Par   •  20 Octobre 2018  •  969 Mots (4 Pages)  •  288 Vues

Page 1 sur 4

...

Dans un dernier temps, sur le plan politique, dans un pays où une dictature serait instaurée, la liberté serait automatiquement bafouée en ville et à la campagne mais ne vaudrait-il pas mieux vivre à la campagne loin des surveillances policière et des mises en place drastiques et quotidiennes apportés par les lois mise en place ? C’est le cas avec la réserve de sauvage d’Huxley qui n’a pas été « modernisé » car trop éloignée de la ville, les « sauvages » ont donc vécus en employant leurs propres règles.

Même si nous pouvons admettre que la ville est parfois dangereuse, il n’en demeure pas moins qu’elle favorise une certaine forme liberté.

* * * *

* *

Alors à quelles conditions serait-il possible que la ville soit uniquement vectrice de liberté tant individuelle que collective ?

En premier lieu nombreuses sont les personnes qui ont été poussé à l’égoïsme par notre système actuel, notre pays porte pourtant la devise « égalité ». La ville serait émancipatrice si les valeurs humaines comme le respect d’autrui et l’altruisme étaient transmises comme base fondamentale d’éducation, qu’elle soit reçue à l’école, par les parents ou par nous-mêmes au fil du temps grâce aux événements qui forme notre expérience.

Dans un second temps, nous savons que les informations sont nécessaires à l’évolution de notre civilisation, seulement toutes les informations ne se valent pas. C’est pourquoi le choix de consulter les informations facultatives, comme par exemple les publicités, devrait être possible à effectuer par chacun en temps voulu et non pas subie au quotidien. Aussi lors de la consultation d’une information celle-ci devrait être transparente pour permettre une décision éclairée.

Dans un dernier temps, avec l’instauration d’un minimum vitale pour vivre offert à chacun. Des logements seraient construits pour les sans-abris et des distributions quotidiennes de denrées et de textiles seraient effectuées. Un modèle ayant pour objectif la fraternité de la part de ses politiciens.

Pour amener la ville à être un lieu de liberté, chacun des habitants se doit de prioriser les valeurs humaines.

* * * *

* *

La question posée nous a permis de nous interroger sur les pouvoirs émancipateurs qu’apporte la ville. Si nous avons pu admettre dans un premier temps que la ville permettait l’acquisition de la liberté, force nous a été de constater qu’elle peut également nous faire perdre toute notion de valeur humaine. Nous en avons donc conclu que l’éducation, la diversité et le choix de consultation des informations ainsi que le respect des valeurs humaines sont nécessaires à chacun pour vivre ensemble dans les mêmes droits. Ces valeurs sont en partie incarnées par la devise de notre pays « Liberté, égalité, fraternité ».

...

Télécharger :   txt (6.1 Kb)   pdf (43.6 Kb)   docx (13.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club