Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Une philosophie peut-elle être chrétienne?

Par   •  20 Septembre 2017  •  771 Mots (4 Pages)  •  68 Vues

Page 1 sur 4

...

La religion, quant à elle, se compose de beaucoup de rites et mythes qui servaient et sert toujours de ligne de conductrice. Ce qui est très logique puisque c’était l’Église qui, autrefois, dictait les lois sociales. De plus, la religion recherche le salut de l’homme, ce que la philosophie n’a aucune prétention de faire. Ayant des discours si différents et contraires, il est presque impossible de penser pouvoir lier la philosophie et la religion.

Finalement, on pourrait objecter ici que de grands philosophes comme Saint-Thomas d’Aquin étaient aussi des hommes religions. Donc, comment un homme qui a une très grande foi pourrait faire des résonnements philosophiques sans que sa raison soit altérée par ses dogmes religieux? À cela, on peut objecter que ces hommes ont bel et bien fait de la philosophie, mais pas en tant qu’homme de l’Église, mais ce en tant que philosophe. Pendant leurs réflexions philosophiques, ils ont été capables d’utiliser seulement leur raison et d’abandonner leur foi pour cet exercice.

Pour conclure, une alliance entre la philosophie et la religion ne serait profitable pour aucune des deux pratiques. La différence entre leurs fondements et leurs méthodes est trop grande pour qu’en s’unissant ils ne perdent pas leurs propres caractéristiques. De plus, la différence fondamentale entre la foi et la raison fait que cette union est donc inévitablement impossible. Ainsi, comme l’a affirmé Marc Anglaret dans Religion & philosophie; «Pour les deux partis, une telle union ne serait donc pas pour le meilleur, mais seulement pour le pire…»

...

Télécharger :   txt (5 Kb)   pdf (60.4 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club