Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Rousseau et l'éducation chinoise

Par   •  26 Février 2018  •  Fiche de lecture  •  5 550 Mots (23 Pages)  •  159 Vues

Page 1 sur 23

Table de matières

Introduction

  1. La genèse d’une nouvelle pensée pédagogique « l’éducation naturelle 

      1.1. Le siècle des Lumières

      1.2. L’expérience de Rousseau

2.  La composition de l’éducation naturelle

      2.1. Le fondement de l’éducation naturelle — bonté originelle de l’homme 

     2.2. La finalité de l’éducation naturelle - développer l’homme naturel

     2.3. Les périodes et les méthodes de l’éducation naturelle — Respecter les phases du développement naturel de l’enfant 

3. L’inspiration de l’éducation naturelle sur l’éducation familiale d’aujourd’hui en Chine

     3.1. Changer les attitudes vers les enfants 

     3.2. Traiter les épreuves comme une expérience indispensable dans le développement

     3.3. Attacher de l’importance à l’intérêt de l’enfant 

     3.4. Respecter la liberté de l’enfant pour développer leur caractère indépendant

Introduction

Jean Jacques Rousseau est un philosophe, écrivain, pédagogue au 18ème siècle. Son projet pédagogique, qui consiste à respecter l’évolution naturelle de la personne, a innové l’histoire de l’éducation en Europe. Dans son livre Émile ou de l’éducation, il développe sa pédagogie idéale pour éduquer un homme naturel capable de s’adapter à la vie en société. Émile ou de l’éducation exerce un impact profond sur l’histoire de l’éduction jusqu’aujourd’hui dans le monde entier. 

Comme une bonne qualité de l’éducation est une garantie du plein essor du pays, le développement de la société et du pays est toujours associé à l’éducation de la population. L’éducation scolaire, l’éducation sociale, l’éducation familiale sont toujours liées ensemble pour constituer un système complet du développement de l’homme. Et l’éducation familiale, qui est le premier processus pour éduquer un homme, permet à l’enfant de bien s’adapter à la société, et de mettre en valeur ses compétences. Cependant, l’éducation familiale devient, aujourd’hui, une question centrale de la société en Chine.

Dans notre société, le rôle des parents dans l’éducation familiale suscite des débats. Nombre de parents mettent accent sur le développement des capacités favorables à la réussite scolaire de l’enfant, et négligent leur éducation morale.[a] À causes de ces pensées éducatives inappropriées, les enfants n’ont pas un correct système des valeurs [b]et attrapent des mauvaises habitudes, comme l’égoïsme. “L’enfant roi” devient un phénomène normal dans notre société. Donc nous nous demandons quel modèle de l’éducation familiale est approprié au développement de l’enfant.

Émile ou de l’éducation, est un grand ouvrage qui fournit des idées pédagogiques pour l’éducation familiale, dont nous pouvons tirer des leçons. Son idée de l’éducation naturelle, visant à faire épanouir la nature de l’enfant, est différente l’éducation traditionnelle familiale en Chine. Mais aujourd’hui, comme l’environnement familial devient plus ouvert, les attitudes des parents vers les enfants ont changé. Nous pouvons prendre exemple sur les idées pédagogiques de Rousseau, pour résoudre les problèmes dans l’éducation familiale de notre société.

La réflexion que propose ce mémoire consiste à établir des liens entre les idées pédagogiques de Rousseau et la société chinoise. Nous nous interrogeons premièrement comment le siècle des lumières l’expérience de Rousseau l’influence. [c]

Basé sur les ouvrages de Rousseau, et des dissertations à propos de[d] l’éducation familiale en Chine, ce mémoire va présenter l’impact de l’éducation naturelle de Rousseau sur l’histoire pédagogique et l’inspiration de l’éducation naturelle sur l’éducation familiale chinoise. 

  

1. La[e] genèse d’une nouvelle pensée pédagogique « l’éducation naturelle »

1.1. Le siècle des Lumières 

Jean Jacques Rousseau (1712-1778) vit dans une France monarchique absolue où le roi est arbitraire[f]. Le roi possède une souveraineté absolue et la société est complètement hiérarchique. Trois ordres existent en France : la noblesse, le clergé, le Tiers états. L’hétérogénéité existe non seulement entre les 3 ordres, mais aussi à l’intérieur de chaque ordre. Les paysans, qui possède le statut le moins élevé, sont pressés par le roi et l’église, ils se chargent des impôts et des droits lourds et vivent dans une grande pauvreté.

La classe dirigeante, pour bien gouverner le peuple, préconise une éducation irraisonnable[g]. Et l’éducation est dominée par l’église. L’Église défend l’instruction de tous parce qu’elle considère que celle-ci est utile à l’ordre public et évite l’ignorance entraînant l’oisiveté et le libertinage qui sont nuisibles à leur pouvoir. L’enseignement a d’abord pour finalité de former “bon chrétien”.

Donc, dans ce cas-là, l’éducation scolastique maintient une place importante qui empêche les hommes d’obtenir la raison et d’accéder à la science. L’enfant est inculqué par les pensées religieuses [h]pour être au service à la religion dans le futur. Le développement de l’intelligence et du caractère de l’enfant est contraint, car l’éducation scolastique, figée et rigoureuse, va à l’encontre du développement naturel de l’enfant. Et pour cause, l’enfant manque de créativité et d’initiative, cela empêche le développement de la science et de la société.

Au dix-huitième siècle, la classe de bourgeoise développe très rapidement, elle revendique la liberté et cherche à se débarrasser du contrôle de la monarchie. Le développement de la puissance économique et sociale de bourgeoisie dans la seconde moitié au 18ème siècle contribue à l’éducation familiale que Rousseau préconise. [i]

Dans l’histoire éducative, le siècle des lumières est un siècle riche et fécond dans lequel la raison, la rationalité se triomphe[j]. L’esprit des lumières, qui s’oppose à la religiosité aveugle, à l’autorité illégitime et à l’ignorance, remet en cause la pensée éducative classique. Et les hommes cherchent les droits humains en s’appuyant sur la raison. Les idées de l’éducation sont en mutation. 

...

Télécharger :   txt (38 Kb)   pdf (394.8 Kb)   docx (31.1 Kb)  
Voir 22 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club