Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Réduction du délai de passage des marchandises au Port Autonome de Cotonou

Par   •  6 Décembre 2018  •  16 058 Mots (65 Pages)  •  2 Vues

Page 1 sur 65

...

LISTE DES GRAPHES

Graphes

Titres

Pages

Graphique n°1

Résultats relatifs aux causes du séjour prolongé des navires en rade

P : 67

Graphique n°2

Résultats relatifs aux causes de la faible cadence de manutention des marchandises

P : 68

Graphique n°3

Résultats relatifs aux causes de la complexité des formalités de passage portuaire des marchandises

P : 69

GLOSSAIRE DE L'ETUDE

Comme dans tout domaine spécialisé, le domaine maritime et portuaire a son propre jargon.

Acconage : Ensemble des opérations juridiques telles que la réception d’une marchandise, son gardiennage et sa délivrance au destinataire, propriétaire ou importateur (ou son représentant).

Amarrage : Maintien d'un navire à l'aide de corde ou de cordage à une certaine distance du quai en l'attachant à un point fixe.

Arrimage : Chargement et arrangement des marchandises dans les cales d'un navire.

Barre : C'est une succession de fortes lames de fond de mer qui déferlent à quelques distances du rivage.

Cale : Espace d'un navire destiné à recevoir la cargaison.

Cargaison : Ensemble de marchandises et de produits transportés par un navire.

Cargo : Navire à vaste cale destiné au transport de grandes quantités de marchandises.

Communauté portuaire : C'est en règle générale, l'association formelle de toutes les organisations intervenant dans le transit des marchandises et des passagers par la zone portuaire.

Connaissement : Déclaration établie par l’armateur ou le capitaine du navire contenant un état exhaustif des marchandises chargées, le nom des personnes à qui elles appartiennent, l’indication des lieux où les transports et le prix du fret. Titre représentatif et titre négociable de la marchandise, le connaissement est le document qui, pendant la durée du voyage, constitue le support des opérations de vente, du crédit et de garantie de l’exportateur

Conteneur : C'est un pavé droit métallique dans lequel on charge les marchandises pour des raisons de sécurité et d'économie d'espace.

Dépotage : Manutention consistant à sortir des marchandises d'un conteneur.

Empotage : Manutention consistant à mettre des marchandises dans un conteneur.

Entrepôt : Bâtiment, emplacement servant d'abri, de lieu de dépôt pour les marchandises pour lesquelles les droits de douane ne se sont pas encore acquittés.

Fret : Prix de rémunération payable pour le transport de marchandises par mer. Il désigne aussi le prix de location ou d'utilisation d'un navire et la cargaison elle-même.

Manifeste : C'est un récapitulatif de tous les connaissements des marchandises à bord d’un navire.

Navire : Construction flottante qui sert ou peut servir exclusivement ou partiellement à la navigation maritime.

Pétrolier : C'est un tanker spécialisé pour transporter des produits pétroliers.

Pilotage : Opération d’assistance dans les ports à l’endroit des chefs d’une expédition maritime à l'entrée et à la sortie desdits ports.

Plate-forme : Support plat de dimension très variable, destiné à recevoir certains matériels ou équipements.

Quai : Ouvrage composé d'un ou de plusieurs faces d'accostage de navire ainsi que d'un espace d'opérations pour le transbordement ou le chargement et le déchargement de marchandises.

Rade : C'est un espace géographique aménagé en mer, où mouillent les navires.

Remorquage : C'est le fait de traîner les navires avec des engins de tirage pour un accostage et un appareillage dans de meilleures conditions.

Soutage : Approvisionnement d'un navire en combustible.

Tanker : C'est un navire citerne.

Terminal : Ensemble des installations de port localisées sur un site excluant les eaux navigables.

Tirant d'eau : C'est la distance comprise entre le dessous de la quille au point le plus bas d'un navire et le niveau de l'eau.

Transbordement : C`est le changement des moyens de transport d'une cargaison ou d'un chargement.

[pic 2]

INTRODUCTION

Aire de contact organisée pour le transport des marchandises et des voyageurs entre les espaces terrestres et maritimes, le port est un espace de transition structuré par des équipements et animé par des flux de marchandises qu'il est possible d'attirer avec plus ou moins d'efficacité. On ne peut maîtriser les activités ou agir sur le développement et le devenir d'un port si d'abord on n'intervient pas sur les trois volets du triptyque portuaire que sont l'arrière-pays terrestre, l'avant pays océanique et l'espace portuaire lui-même. Le Port de Cotonou en est un, et dessert un arrière-pays qui est beaucoup plus étendu que le Bénin lui-même.

Pour le développement d'un port, il faut également maîtriser les infrastructures et les superstructures, ainsi que la communauté portuaire assurant les activités diverses qui en résultent. Tout port commercial a l’obligation de résultat et de qualité car il est prestataire de services liés au navire et à la marchandise. Dès lors, le Port de Cotonou doit s’inscrire dans cette exigence commerciale débouchant

...

Télécharger :   txt (113.3 Kb)   pdf (203 Kb)   docx (93.1 Kb)  
Voir 64 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club