Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Analyse Pratique professionnelle, en maison de retraite

Par   •  6 Octobre 2018  •  899 Mots (4 Pages)  •  60 Vues

Page 1 sur 4

...

De plus La Loi du 2 janvier 2002 précise : Art. L.311.3. L’exercice des droits et libertés individuels est garanti à toute personne prise en charge par des établissements et services sociaux et médico sociaux. Dans le respect des dispositions législatives et réglementaires en vigueur, lui sont assurés : Le respect de sa dignité, de son intégrité, de sa vie privée, de son intimité et de sa sécurité.

La maltraitance se caractérise par tout acte ou omission commis par une personne s’il porte atteinte à la vie, l’intégrité corporelle ou psychique ou la liberté d’une autre personne ou compromet gravement le développement de sa personnalité et / ou nuit à sa sécurité financière

Difficultés, points à approfondir, réajustement envisagés :

Ma principale difficulté lors de cette situation était de savoir quoi faire. Je ne voulais pas lutter physiquement avec la patiente pour lui faire entendre raison, mais je ne voulais pas non plus laisser l'infirmière seules. La solution que j'avais en tête était de dédramatiser la situation mais comment le faire dans un cadre de crise comme celle-ci? Il aurait fallu que j'expose a l'infirmière mon point de vue pendant qu'elle continuait de se disputer avec la patiente ? Dire à l'infirmière de laisser tomber et peut-être me mettre en difficulté auprès d'elle pour la fin du stage ? Cette situation est je pense ingérable en tant que stagiaire. Certains soignants ont leurs propres façons de faire et il est difficile de leur faire changer. A cela se rajoute la fatigue professionnelle. J'ai été confronté a cette patiente que seulement 1 semaine, mais si je l'avais eu autant que l'infirmière en question aurais-je été plus patient qu'elle ?

L'important à retenir, après ce questionnement, est ne pas me sentir démunie lorsqu'un patient refuse le soin. Il faudra que je sois patient et ne pas chercher à résoudre le problème directement en usant d'autorité et d'agressivité. Dans ce cas la patiente aurait pu s'énerver davantage et faire preuve d'une vraie hétéro-agressivité. Elle aurait pu être amené a prendre un sédatif alors qu'elle était dans son droit de refuser ce soin.

...

Télécharger :   txt (5.5 Kb)   pdf (42.6 Kb)   docx (12.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club