Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Etude de cas de Communication - Pierre Brune

Par   •  5 Octobre 2017  •  5 822 Mots (24 Pages)  •  262 Vues

Page 1 sur 24

...

- Le renouvellement des attractions peut être considéré comme une opportunité pour notre site puisque c'est ce qui va en partie lui permettre d'attirer de nouveaux clients mais aussi de préserver les anciens. La nouveauté est un élément attrayant.

- Les plages horaires gagneraient à être aménagées pour que cela soit une opportunité pour le parc car c'est en partie ce qui va pousser la clientèle à se déplacer. Surtout si cela correspond à un créneau intéressant pour eux. En réalité, la fréquentation du parc dépend en partie de ces facteurs spatio-temporels.

- Intégrer une dimension environnementale, écologique dans les infrastructures, dans les animations et attractions proposées et dans la façon de communiquer. La nature est un aspect important dans l'histoire de notre parc puisqu'il se situe en plein cœur de la forêt. Il met donc en avant un espace naturel propice à la détente et au plaisir de se retrouver ensemble.

Menaces :

- La marché étant très concurrentiel, il est difficile de se faire une renommée. Il existe à ce jour de multiples parc d’attractions avec différents thèmes, à échelle aussi bien régionale, nationale, européenne mais également internationale. Il faut donc, en permanence, se démarquer de la concurrence

- Le réchauffement climatique cause de nombreux dégâts. Des inondations ou des séismes qui peuvent causer plusieurs dommages et rendre les parcs d’attractions non praticables. De plus, le prix d’une construction comme celle d’un parc de loisir est très conséquent. Il est donc difficile de prévoir une réparation s’il s’agit de gros travaux.

- L’innovation met en péril certains parcs d’attractions également. Dans cette société où l’on court à la nouveauté, il faut continuellement proposer de nouvelles attractions, de nouvelles idées, si l’on souhaite rester dans l’ère du temps. Il est donc très difficile pour des petits parcs de concurrencer les plus grands qui eux, possèdent un budget pour d’éventuelles travaux de rénovations.

I.1.2.1 Pestel

Politico-legal

Charte graphique, authenticité des produits locaux

Economique

Financement du parc

Sociologique

Moments familiales, amusement, détente

Technologique

L'ancienneté des attractions, il faudrait les moderniser et même pourquoi pas en créer des nouvelles

Ecologique

L'environnement naturel dans le lequel est implanté le parc

I.1.2.2 Caractéristiques du marché

Le marché générique concerne les loisirs. Les marchés principaux sont les parcs de loisirs/attractions et le marché de substitution est le tourisme.

La segmentation du ce marché se fait de plusieurs sortes : Animalier, aquatique, culturel et attractions.

I.1.2.4 Marché mature mais dominé

Le marché Français des parcs de loisirs a connu un essor pour le moins considérable depuis 20 ans. L’offre n’a cessé de s'accroître depuis 1990 et à ce jour on peut parler d'un secteur mature et en expansion qui enregistre une hausse lente et régulière de la fréquentation années après années. (+1% à +5% selon les périodes). La France rattrape petit à petit ses voisins Nord-Européens puisqu'en 2003 elle comptait sur son territoire plus de 200 parcs de loisirs, soit 10% du marché européen. Une des grandes spécificités de la France dans ce domaine est la diversité dans la gestion de ces sites. Certains sont gérés de façon privée (Parc Astérix, Nigloland…), alors que d'autres coexistent avec des sites gérés par des sociétés d’économie mixte, associant des collectivités locales et des actionnaires privés tel que le Futuroscope, La Cité de l’espace ou encore Vulcania. La concurrence est donc très présente sous différentes formes.

La machine "Disney" :

Un marché dominé par Disneyland Resort Paris :

Avec plus de 15 millions de visiteurs par an, 2 parcs d'attractions à thème et des complexes hôteliers en interne, Disneyland Resort Paris, est à ce jour l'unique pôle touristique d'envergure européenne. Il surclasse de loin les autres "gros" parcs de loisirs français qui reçoivent en moyenne près de 2 millions de visiteurs par an, comme par exemple le Parc Astérix, le Futuroscope ou encore le très célèbre Puy du Fou, situé en Vendée.

On peut remarquer que cinq des plus grands parcs se distinguent sur notre territoire. Leurs thématiques très développées et leur notoriété à travers l'Europe leur ont permis de se démarquer des autres lieux.

L'ouverture en "saison" (80 à 150 jours par an)

Nous entendons très souvent dire que les parcs de loisirs ne sont pas ouverts "hors-saison". Mais que cela veut-il réellement dire? En réalité seul Disneyland Resort Paris et quelques autres parcs sont ouverts toute l’année grâce à leurs infrastructures majoritairement couvertes. Celles-ci permettent aux visiteurs d'assurer leur venue même en plein hiver car on le sait, la fréquentation est extrêmement liée aux conditions météorologiques. Nous notons que le pic de fréquentation s’établit durant la période estivale sur les mois de juin, juillet et aout, et ce dans tous les parcs de loisirs.

Assurer la pérennité du parc :

Un enjeu primordial pour la pérennité d’un site : le taux de revisite et l’allongement du séjour des visiteurs.

Chaque année les parcs se voient dans la quasi-obligation d’investir au minimum 15% de leur chiffre d’affaires dans le renouvellement de leurs infrastructures et dans l’élaboration de nombreux spectacles. Ainsi ils cherchent à maintenir la fréquentation à la hausse et à provoquer l’envie de revenir aux clients. Ils utilisent également des systèmes de « pass » qui donne aux clients un libre accès au parc durant toute l’année. Disneyland Resort Paris a ainsi obtenu

...

Télécharger :   txt (37.9 Kb)   pdf (198.6 Kb)   docx (31 Kb)  
Voir 23 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club