Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La question de l’homme dans les genres de l’argumentation, du XVIe siècle à nos jours. La littérature peut-elle apporter le réconfort au lecteur par rapport aux questions graves qu’il se pose ?

Par   •  29 Mai 2018  •  1 185 Mots (5 Pages)  •  294 Vues

Page 1 sur 5

...

Par ailleurs, certains auteurs mettent en scène des personnages qui souffrent, inspirant la pitié ; ce que l’on retrouve dans les tragédies comme Phèdre de Racine ou Antigone de Anouilh ; ou encore dans certains romans : Les Misérables de Hugo en est un exemple, « La légende de Saint Julien l’Hospitalier » dans Trois Contes de Flaubert aussi. De plus, les fins tragiques suscitent la déception du lecteur, notamment dans L’écume des jours de Boris Vian, dont l’histoire commence très bien et connait une fin tragique.

Pour finir, la littérature peut évoquer des sujets sensibles, que le lecteur appréhende comme la mort dans Huit Clos de Sartres, ou Le Roi se Meurt de Ionesco.

Enfin, la littérature permet de soulever des problèmes mais pas toujours d’y répondre : elle permet de débattre sur des questions philosophiques, étiques ou morales qui n’ont pas de réponse, ou un réponse subjective. On retrouve cet aspect de la littérature dans Antigone d’Anouilh, où Antigone est prête à mourir pour que son frère soit enterré dignement, bien que celui-ci soit presque un inconnu pour elle. Le lecteur se demande alors si la requête d’Antigone est fondée, et si elle devrait défendre cette idée au péril de sa vie. Tout comme dans La Peste de camus, roman dans lequel le gouvernement empêche les personnes présentent dans la ville d’Oran d’en sortir pour éviter que la peste ne se propage ; on se demande alors si l’on peut sacrifier une minorité dans le but de sauver une majorité.

C’est ainsi que la littérature permet de soulever des questions, et d’en débattre. Elle permet parfois au lecteur de s’évader et d’oublier l’instant présent ; elle permet aussi d’aider le lecteur à trouver des réponses à certaines de ses questions à travers la réflexion qu’elle engage, mais c’est aussi un moyen de comprendre les problèmes de la société actuelle et ainsi d’avoir un regard plus pessimiste sur le monde, et de se poser d’avantage de questions graves, sans pour autant avoir des réponses immédiates.

Correction dissertation Alexis :

- Attention à l’orthographe

- Ne pas commencer un paragraphe par ainsi

- Répétition de « réconfortant »

- Absence de transition

- Conclusion un peu courte

- Plan bien identifiable

- Assez d’exemples

- Bons éléments d’analyse

- Arguments suffisants

- Faire attention à l’orthographe

Correction dissertation Inès :

- « suscite un esprit d’unité » → mal dit

- « ou faisant rêver » = « ou EN faisant rêver »

- « elle ne résout pas (…) mais les faire » = les fait

- « tournent à la dérision par l’humour »

- Transition trop courte

- « basée sur l’utilisation » = utilisation de quoi

- « ce qui inspirENT »

- Absence de transition

- « le laisse lui-même trouver sa réponse ou non » → mal dit

- « le sujet grave (…) devient concrèTE »

- « elle peut apporter (…) en apportant »

- « des questions assez évasives sur la question humaine » : ?

- Plan bien identifiable

- Arguments bon mais pas assez développés parfois

- Exemples suffisants

- Eléments d’analyse suffisants

- Bonne orthographe dans l’ensemble

- Pas de transitions

- Absence de transitions, faire attention au sens des phrases et développer

...

Télécharger :   txt (7.4 Kb)   pdf (45.9 Kb)   docx (572.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club