Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Dans le cadre du thèmes « Les droits de l’enfant », diverses formes d’exploitation de l’enfant.

Par   •  25 Octobre 2017  •  1 375 Mots (6 Pages)  •  138 Vues

Page 1 sur 6

...

se blindent contre le pire avec le sourire ».

Enfin, la photographie accompagnant l’article tirée d’une scène du film, est quelque peu bouleversante puisqu’on y voit Violet, avec un corps d’enfant enfiler un bas, assise sur un lit en sous-vêtements d’époque. Violet lance un regard plein d’assurance à l’objectif, elle se veut même charmeuse, ajoutant alors un caractère équivoque à cette photographie, voir dé-stabilisante, gênante.

2. Comparaison de documents.

2.1.

Dans un premier temps, nous pouvons organiser les idées communes liant chacun de ces documents. Ainsi, le thème que l’on peut mettre ici en évidence est l’enfance, et tout particulièrement les sujets concernant les abus divers dont ils peuvent être victimes, dans certains milieux, et dans certains pays. Il s’agit toujours de dénoncer ces actes à travers des supports tels que la parole, le dessin, ou une histoire scénique, autorisant les enfants à s’exprimer, sur leur passé et leur présent qui sont souvent chaotiques. De plus, on constate trop souvent que ces jeunes enfants sont tous propulsés vers une vie d’adulte à la veille de leur enfance, ce qui est certainement le plus déstabilisant.

Le lecteur peut cependant remarquer que des institutions ou associations viennent prendre en main ces adolescents parfois perdus, leur permettant une réinsertion sociale, via l’enseignement, et l’éducation, les laissant ainsi entrevoir un futur meilleur. Enfin, le dernier point commun de ces documents sont sensiblement le fait que ces auteurs, et cette artiste ont décidés de prendre parti, en levant le voile sur ce que pouvait être la vie d’enfant, dans des pays où le contexte socio-économique étaient loin de celui des pays occidentaux.

Dans un second temps, chaque document a sa singularité, des particularités que l’on ne retrouve dans aucun autre document présent à notre étude. En effet, l’article de Benoit Hopquin extrait de la revue de presse « Le Monde » d’octobre 2006, concerne notamment trois enfants migrants dont l’histoire est relatée à travers leurs témoignages. Traversants les eaux au seul moyen d’une pirogue avec un passeur, dans des conditions inhumaines où 110 passagers s’entassent à bord, sans eaux potables ni nourritures, les laissant impunément exposés au soleil. A leur arrivée aux Iles Canaries, des moyens d’aides sont déployés sur place, comme l’offre d’un placement dans une institution prête à les accueillir et à les suivre. Il faut savoir cependant que le nombre d’enfants migrants ne fait qu’augmenter et que les pôles arrivent à saturation.

La photographie d’Elisabeth Deliry Antheaume, révèle une fresque faite par les enfants d’une école primaire en 1998, ayant pour objectif de dénoncer eux mêmes les abus dont ils sont ou peuvent être victimes. C’est un moyen de communication choc, où l’on peut lire par exemple « ne laissez pas emprisonner les enfants » ou encore « arrêter d’abuser sexuellement des enfants ». Ces phrases sont écrites en majuscules avec une main d’enfant, pour illustrer leurs dessins dont l’univers est sensiblement touché par ces pays où leurs droits sont quasi ignorés.

L’article de Frédéric Strauss, dévoile un tout autre genre d’abus dont peuvent être profondément blessés, et traumatisés les enfants touchés par la prostitution infantile. Il s’agit ici de la présentation du film « La Petite », mettant en scène une jeune fille de 12 ans qui se prostitue, sans morale ni pudeur.

...

Télécharger :   txt (8.8 Kb)   pdf (76.8 Kb)   docx (12.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club