Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Analyse du poème L'Éternitè d'Arthur Rimbaud

Par   •  29 Juillet 2020  •  Analyse sectorielle  •  1 039 Mots (5 Pages)  •  4 Vues

Page 1 sur 5

Analyse du poème L’Éternité d’Arthur Rimbaud

   

   Il est intéressant de noter comment le poème dont le titre l’éternité de ses premières lignes, cite des phénomènes éphémères. La répétition de ces phénomènes cités aussi attire l’attention, comme la mer qui échappe à l’après-midi, fulgaz fait et encore est répété tous les jours.

    Nous pouvons voir dans  le texte  aussi une tonalité de rappel à cette éternité comme si elle était une entité, et il enrichit encore une fois l’argument du poème. Pour le rappel, qui apporte impliquait une idée de la cour supérieure est à la fois éphémère et, dans certain cas prosaique.

     Et  tandis que le poème prend son cours vous vous rendez compte qu'il est bourré ces idées opposées et ces idées qui définissent le concept d'éternité présentés dans le poème. Le  lecteur est joué dans ces allées et venues des idées qui ont des données en commun entre eux, mais qui sera dévoilé chaque strophe. Comme la même idée présentée avec différents exemples pour souligner le message d'une éternité éphémère.

    Il devient clair non seulement la fugacité contenue dans les exemples, mais aussi la relation de cette fugacité avec quelque chose qui est cyclique dans l'éphémère. Comme le temps de lire le jour de l'incendie et la nuit froide, les paumes et les huées.  

    Il est possible de réaliser un moment qui rompt la présentation de l'éphémère éternel lors que le poème mentionne l'âme qu'il est même si aucune âme, mais une âme sentinelle.

    Il est donc évident que l'idée qui imprègne le texte même dans ses moments de pauses est l'idée qu'il est possible de parler de l'éternité parlé des cycles  éphémères de la vie.  et ce fait est perçu à la fois dans le choix des mots utilisés comme et comment la construction phrasal se réfèrent également au thème central du poème.

    Il semble impossible de lire ce poème et non se rapporter avec Bateau Ivre. Tant dans sa forme et dans son thème ces poèmes approchent. Si, dans un peut lire l'auteur parle de l'éternité éphémère de l'autre, nous voyons parler de Rimbaud inconstance de la vie et certainement ces deux questions sont très proches, ce qui en fait parfois un. Les deux poèmes parlent en fait de la fugacité de la vie, car ils apportent dans leurs vers une vision du monde étroitement lié aux terrestres événements. Et il est précisément cette approche qui permet au lecteur de réfléchir sur l'existence et aussi au-delà.

     Le fait est que ces deux textes que l'écrivain ne fait que rendre claire et visible au lecteur sa vision du monde. Un monde où les faits se chevauchent testaments et ils créent des testaments. Cet univers créé par Rimbaud jette celui qui lit inévitablement à des questions sur les croyances et en particulier sur l'existence. Il donne la vie un sens vertigineux comme si tous les événements nécessaires réflexion tout en précisant qu'il est inutile de penser à des faits ou même essayer de les contrôler. Cette vie qui court au hasard et sur lesquels la vie ne réglemente pas et ne devrait donc essayer de le faire.

...

Télécharger :   txt (6 Kb)   pdf (59.8 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club