Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

On ne badine pas avec l'amour, acte I, scène 1, Musset

Par   •  16 Octobre 2018  •  962 Mots (4 Pages)  •  758 Vues

Page 1 sur 4

...

Ainsi, les 3 pergs sont annonciateurs du début de l’intrigue de la pièce. Ils mettent en place le cadre spatio-temporel mais Musset, dans cette scène d’exposit°, réalise un diptyque caricatural de D.P & M.B ayant une portée satirique qui mène la scène à une exposit° burlesque.

II. a)Diptyque caricatural :

- D.P : - entrée ridicule avec adj. & champ lexical fatigue « Durement cahotée sur son âne essoufflée »

- métaphore + comparaison dévalorisante : « Vous arrivez comme la fièvre, avec le vent qui jaunit les bois » => se présente comme maigre & malade + accentué par adjs.péjoratifs « Ses longues jambes maigres » & « mains osseuses »

- discours agressif « mal appris » & « butons »

- persg +++ dégradé aussi par chœur qui l’animalise en lui servant un verre d’eau dans une « écuelle ».

- M.B : Son tableau est pratiquement équivalent à celui de D.P

- Entrée moins ridicule « Doucement bercé sur sa mule fringante » avec champ lexical douceur + oxymore car une mule n’est pas un animal noble

- Comparaison « pareil à une amphore antique » => persg. paradoxe = ivrogne + amplifié par répétit° « buvez » & « vin »

- Tableau physique : Bon vivant avec comparaison dévalorisante « ventre rebondi » & « triple menton »

Musset montre le décalage des titres et des personnalités de ces 2 pergs. à travers cette exposition burlesque. Ainsi, le rire est donc également mis au service de la satire.

II. b) Chœur = rôle de didascalie mais aussi de critique des 2 persgs avec « ma mie » pour D.P + champ lexical de la douceur « ballotte » & « marmotte » opposé au physique de M.B

D.P critiqué par « nos blés sons secs comme vos tibias » => méprise les gens & pas charitable et donc la religion (alors qu’elle est tournée vers Dieu)

M.B critiqué par le chœur après « Puissions-nous retrouver l’enfant dans le cœur de l’homme »

=> chœur est porte-parole de Musset et critique l’éducat° des 2 précepteurs (C & P) car ils ont été détournés du droit chemin.

CONCLUSION

- Cette scène d’exposition de On ne badine pas avec l’amour de Musset a pour fonction d’annoncer le cadre spatio-temporel et le début de l’intrigue de la pièce. Ici, elle annonce cette fonction mais démarre également sous un registre satirique qui mène le spectateur à rire.

- OUVERTURE : Or, on verra que la suite de cette pièce ne se fera uniquement sous un côté dramatique. Nous pourrons donc nous demander pour quelles raisons l’auteur a-t-il voulu faire une critique de ces deux personnages à travers le chœur ?

...

Télécharger :   txt (5.9 Kb)   pdf (49 Kb)   docx (14.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club