Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Commentaire, Les Bonnes de Jean Genet

Par   •  5 Avril 2018  •  1 392 Mots (6 Pages)  •  902 Vues

Page 1 sur 6

...

Intervenons maintenant dans un premier temps sur la notion de théâtre dans le théâtre, ou plus précisément de la mise en abyme. Ces jeux de rôle ont créé une incompréhension, on ne sait plus qui est qui, il y a inversion des rôles : Claire est déguisée en Madame, elle se maquille et s’habille avec les parures de sa maîtresse : « Claire. – Disposez mes toilettes. La robe blanche pailletée. L’éventail, les émeraudes. » l.28. La situation est confuse et suscite un sentiment de malaise chez les spectateurs, ce qui est le but de Genet. Cela nous montre d’ailleurs l’importance des didascalies qui servent à nous informer sur la mise en scène et nous aider à la compréhension de la situation. Certes, les spectateurs lors d’une représentation ne peuvent lire les didascalies, mais elles sont tout de même représenté grâce aux décors : « Sur une chaise, une autre petite robe noire, des bas de fil noirs, une paire de souliers noirs à talons plat » l.4, 5 et 6, ce qui nous laissent penser qu’il y a une autre bonne, pour comprendre qu’il a affaire à un jeu malin de duperie, le spectateur doit donc être très observateur et attentif.

Dans un second temps, nous pouvons constater qu’elles prennent du plaisir à jouer et se mettre en scène. Comme elles sont enfermées dans le cadre d’une maison à longueur de temps, c’est pour elles une façon de se distraire et d’occuper leurs journées. Le jeu est nettement exagéré, comme on peut le voir dans les indications de l’auteur pour la mise en scène : « Son geste […] et le ton seront d’un tragique exaspérée. » l.8. Tout est dans la caricature, la théâtralisation et le surjeu, les représentations le mettent en évidence avec les costumes et les maquillages ridicules, presque semblables à des maquillages de clown parfois, ainsi qu’à la gestuelle excessive et à l’intonation moqueuse parodiant le ton de Madame.

Enfin, nous pouvons nous rendre compte du vrai but qu’a ces cérémonies pour les bonnes. Elles leurs servent à se défouler, exprimer leur haine de Madame, se venger des humiliations subies au quotidien par un jeu très violent, aussi bien physiquement que verbalement, c’est un véritable règlement de compte. Elles cherchent peut-être à obtenir un soulagement, la cérémonie est en quelque sorte une « catharsis », elle leurs permet de décharger la violence et la haine qu’elles ont en elles de façon symbolique et peut-être de jouer le crime pour éviter de passer vraiment à l’acte. Cependant, elles nous permettent aussi de nous rendre compte d’un certain sadomasochisme chez Claire qui prend du plaisir à se rabaisser tout en se regardant dans une glace « Claire, elle s’arrange dans la glace. – […] ce n’est pas avec ce corps et cette face que vous séduirez Mario. Ce jeune laitier ridicule vous méprise » l.48-l.52,53. Ces cérémonies ont pour but d’échanger les statuts sociaux mais aussi les personnalités.

Pour conclure, Genet prend un malin plaisir à duper son public et à le tromper grâce à cette mise en abymes malignes qu’il fait lors de cette scène d’exposition. Elle nous permet de rencontrer les personnages et de connaître leurs personnalités, leurs statuts sociaux et même de leurs manies et de leurs défauts.

...

Télécharger :   txt (8.4 Kb)   pdf (49.9 Kb)   docx (13.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club