Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Les Européens et le peuplement de la Terre.

Par   •  9 Mai 2018  •  748 Mots (3 Pages)  •  205 Vues

Page 1 sur 3

...

partent pour d’autres continents. Avant 1845, les principales régions de départs sont l’Europe du Nord puis l’Irlande. Dans les années 1880 et 1894, l’Europe du Sud et l’Europe de l’Est, le surpeuplement, la misère et le besoins de terre exploités sont les causes de ses départs.

C’est le cas de la « transportation » des prisonniers, condamnés vers les bagnes de Guyane, de Nouvelle-Calédonie ou d’Australie. D’autres départs sont liés aux persécutions politiques et religieuses.

L’espoir d’une vie meilleur, basée sur le mythe de l’ Eldorado, se répand comme celui de la ruée vers l’or en Californie en 1848.

Des migrations contrôlés.

La modernisation des transports de la seconde moitié du XIX°siècle rend les migrations plus faciles, moins coûteuse, elles sont plus accessible aux populations la présence de communauté déjà installé facilite le départ puis l’intégration de nouveau membre.

Communauté : Regroupement des immigrants dans le pays d’accueil par quartier ou par réseau de solidarité sur une base religieuse, ethnique ou nationale.

Les migrations est organisés à grandes échelle de toute l’Europe, les migrants se rassemblent dans les ports de départ : Liverpool, Le Havre, Marseille , Gênes, Hambourg. Les pays d’accueil soumettent les migrants un contrôle rigoureux d’un service d’immigration. C’est le cas d’Ellis Island dans le port de New York où transitent la majorités des immigrants à destinations des États-Unis à partir de 1892.

Conséquences démographique

Les Européens émigrent essentiellement vers les colonies européennes comme le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, l’Algérie ou l’Afrique du Sud. Ce sont des pays « neufs » qui ont besoins d’ouvriers pour leur toutes nouvelles industrie. Ainsi les colons partent cultivés de gigantesque territoires à la mode européenne. La conquête européenne s’accompagne d’un certains ethnocide.

Ethnocide : Destruction de la culture de la population augmentent la mortalité par l’apprévation des ressources, l’exposition au épidémie ou des massacres localisés.

La conquête européenne devient un facteur d’extinction pour les peuples amérindiens où les Aborigènes d’Australie. Ces mouvements de population font de l’immigration, le facteur d’appauvrissement de leur forces vives. D’autant plus, que peu de migrants retournent dans leurs pays d’origines : cela entraîne le développement de la xénophobie. Aujourd’hui , le brassage des cultures aura permis le phénomène de melting-pot.

Melting-pot : «  creuset » en anglais, désigne un modèle politique d’assimilation des immigrés en une société homogène. Ce terme est particulièrement utilisés pour qualifier les conséquences de l’immigration aux États-Unis. Ex : New York, Londres.

...

Télécharger :   txt (5.7 Kb)   pdf (46.7 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club