Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

« Le savoir médical face à la peste » Guy de Chauliac face à la grande peste de 1348

Par   •  29 Mai 2018  •  3 156 Mots (13 Pages)  •  301 Vues

Page 1 sur 13

...

dans 100% des cas, dans les 3 jours suivant l’exposition à la toux de la personne porteuse de l’infection. « la dite forme étant si puissante

Cette dépopulation fut un désastre démographique mais qu’il faut nuancer car selon JN Biraben auteur de L’homme et la peste en France et dans les pays européens et méditerranéens, la Peste toucha est extermina entre 30% et 50% de la population européenne soit entre 20 à30 Millions. Mais cette infection disparut depuis le IIeme siècle en Occident revêtait plusieurs formes et facteurs de contamination ce qui contribua au contexte de peur subit par la population de 1348.

Puis, (...)se mit à rejeter ce qu’elle pouvait au dehors

» ligne 30 et 31

Principalement aux aisselles et à l’aine causant des bubon

» ligne 30

Elle imprima une telle forme sur l’air

» (ligne 25)

Ligne 11 «

car tous les malades mourraient, excepté quelque peu sur la fin avec des bubons mûrs

qu’elle brouillait la nature

» ligne 28.

l’auteur veux nous faire comprendre que partout l’air étant infecté la hantise d’être contaminé

conditionna la société dans une peur

Ligne 3 il insiste sur le fait que la Peste «

Laissa à peine la quatrième partie des gens

»

B)Histoire de la Peste : Savant de l’Antiquité au Moyen Age

«

L’auteur à cet endroit distingue très rapidement la peste de celle survenue « dans une cité de Thrace, à celle de 1348

Hippocrate est une figure emblématique de la médecine Antique du Ve siècle av JC

Il fut le 1er a entamer une réflexion, rationnelle affranchie de toute barrière religieuse, sur les fondements de la médecine et les devoirs fondamentaux du médecin envers son patients.

Écrivain il livre dans son ouvrage Epidémies livre II un témoignage sur la peste survenu en Europe et en Asie à la période classique de la Grèce Antique.

Guy de Chauliac s’emploi à différencier le cas de peste survenu en Grèce puis Rome.

«

Cette peste apparut en 589-590 du temps où Grégoire 1er devint pape succédant à Pélage II.

«

Galien un medecin antique grec spécialisé dans l’anatomie et la dissection animal, né à Pergame en Asie mineure en 129et mort vers 216, exerça la médecine à Pergame et à Rome où il soigna plusieurs empereurs .

Il décrivit la Peste survenu pendant les années 189-192. Elle débuta en Italie, et est expliqué par Galien comme une épidemie restant localisé alors que guy de Chauliac précise ligne (7 )

«     et insiste donc sur l’importance maximal de cette épidemie qui ce transforma rapidement en pandemie

Citation de Galien sur la peste de 189-192 en Italie «

» Faire une phrase d’introduction

Car elle commença en Orient et jetant ainsi ses flèches contre tout le monde, passa par notre

région vers l’Occident

».

Dans ce propos Guy de Chauliac introduit son sujet en expliquant que la Peste connu en 1348 venait d’Orient et fut introduit par la mer par marchand venu de Caffa en Trébizon un comptoir commercial gênois. Ce fut très rapidement une épidémie qui toucha successivement Messine, Gênes, Marseille en 1347. Concernant Avignon elle fut touché à la fin de l’année 1347.

de Palestine et autre du Temps d’Hippocrate

» ligne 4

Celle de la cité de Rome au temps de Grégoire

» ligne 6 à 7

Celle qui advint au sujet des Romains du Temps de Galien

» ligne 6

Car celles là n’occupèrent qu’une région, celle-ci tout le monde

»

À cette époque, une peste violente se répandit

dans toute l’Italie, et exerça surtout de grands ravages dans la capitale, dont l’immense population était encore augmentée par la foule des étrangers de tous pays. Ce fléau coûta la vie à un grand

nombre d’hommes et d’animaux.

C) Les Rumeurs véhiculées par l’opinion publique

Définition du terme Rumeur :

Il tout d’abord important de définir de manière clair le terme rumeur. En sociologie une rumeur est un bruit sourd dont on ne connait pas l’origine. Elle n’est pas foncièrement fausse mais n’a pas été ni infirmé, ni confirmer ce qui la différencie d’une information.

«

Guy de Chauliac qui est un auteur très précis sur les termes qu’il emploie décrit de manière très vague la rumeur selon laquelle des Juifs serait impliqués dans cette catastrophe bactériologique.

Pour comprendre cette rumeur et cette croyance social fortement antisémite, il faut savoir que 28 ans au paravant, les Juifs furent accusé en Aquitaine, d’un complot visant à répandre la lèpre.

La contamination des eaux des fontaines et des puits de la villes et des communes environnante étaient visées.

Après plusieurs mois d’enquête et l’implication de plusieurs villes, un soulèvement de la population éclata dans la Région de Bergerac.

Il laissa les autorités impuissantes. Les Juifs furent massacrés et leurs biens pillés.

1 an plus tard les rumeurs s’intensifièrent et se

...

Télécharger :   txt (21.4 Kb)   pdf (75.4 Kb)   docx (22.6 Kb)  
Voir 12 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club