Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Nourrir les hommes : le défi alimentaire dans un PMA, l'Ethiopie

Par   •  24 Octobre 2018  •  1 526 Mots (7 Pages)  •  83 Vues

Page 1 sur 7

...

LAND-GRABBING : « accaparement de terres » c'est-à-dire la vente ou la location de terre à des Etats étrangers ou à de grandes compagnies étrangères, ici par l’État éthiopien.

Cette pratique témoigne de l’insertion de l’Éthiopie dans la mondialisation. Elle s'est accélérée depuis 2008.

Causes

Plus d'argent, chômage… Action de l’État éthiopien et du ministère de l'agriculture qui possède les terres

Besoins de terre de pays ou d'entreprises étrangères attirés par une main d’œuvre éthiopienne bon marché + la possibilité de ne pas utiliser leurs ressources d'eau

Acteurs

L’État éthiopien en est le principal acteur, il revend ses terres à des investisseurs étrangers : des États (l'Europe, les Etats-Unis…), à de grandes compagnies internationales (Karuturi, Saudi star…) ou les paysans éthiopiens dits les pasteurs (élevage)

Productions agricoles sur les terres concernées

Maintenant, on produits des roses

des agrocarburants

→ Productions destinées à l'exportation

Conséquences

Pour la population éthiopienne :

Accaparement des terres fertiles, paysans éthiopiens sont dépossédés

Production ne profitant pas à la population éthiopienne et ne servent pas à l'alimentation.

Disparition du mode de vie traditionnel de la population

Suppression à l'accès aux ressources utilisés par la population (plantes médicinale, bois…)

Population pastorale relocalisées

Salaires insuffisants

Exode rurale accélérée → création de bidonville

Sur l'environnement :

L'environnement est dégradé, dû aux engrais, pesticides, déchets industriels, la déforestation, problèmes d'accès à l'eau etc.

Destruction des paysages

Pollution

Objectifs du gouvernement éthiopien

Le gouvernement éthiopien vends ou loue ses terres pour générer de l'argent pour créer des infrastructures (écoles, centre de santé, améliorer l'accès à l'eau potable), des emplois, relancer l'économie locale : l’Éthiopie se lance dans la mondialisation en développant son savoir-faire agricole pour moderniser l'agriculture éthiopienne.

=> Solution pour lutter contre l'insécurité alimentaire, améliorer les conditions de vie des éthiopiens, et donc réduire la pauvreté.

L’État éthiopien favorise aussi la modernisation agricole en développant l'agriculture irriguée par le financement de la construction de barrages., par exemple sur le Nil. Mais ces barrages pourraient priver les pays voisins que sont le Soudan et le Nil et créer des tensions politiques entre l'Ethiopie et ses voisins.

→ Les solutions actuellement mises en œuvre par l’État éthiopien pour moderniser la culture et assurer la sécurité alimentaire d'une population en augmentation présentent de nombreux inconvénients et ne sont pas en accord avec les 3 piliers du développement durable.

Des actions sont menées en parallèles pour mettre en œuvre une agriculture plus durable.

III – Vers une agriculture plus durable

Les acteurs qui interviennent dans la mise en œuvre d'une agriculture plus durable en Éthiopie :

Acteurs publics :

→ L'ONU

→ L’État éthiopien

Acteurs privés :

→ des entreprises, comme Alter Eco

→ des ONG comme Eden project

→ des paysans organisés en coopératives comme OROMIA ou SIDAMIA qui regroupent des producteurs de café.

Vers une agriculture plus durable :

Solutions relatives au pilier environnemental

Programme MERET : lutte contre les inondations et l'érosion par la présence de murets… + paysages préservés

Reforestations qui permet de lutter contre la déforestation, l'érosion et les inondations.

Commerce équitable concerne souvent des produits labellisés bio → leur production rejette moins de CO2

Solutions relatives au pilier économique

Programme MERET : Agriculture intensive, permet l'augmentation de la production

La reforestation : montée de la productivité de la terre

Commerce équitable : montée des revenus pour les producteurs

Solutions relatives au pilier social

Programme MERET : agriculture diversifiée → meilleure alimentation

Reforestation: création d'emplois

exode rural stoppé

améliorations des conditions de vie + accès à l'éducation et à la santé

Commerce équitable : les producteurs peuvent vivre de leur travail

COMMERCE ÉQUITABLE : Commerce assurant des revenus corrects aux producteurs, souvent dans les pays du Sud, et le revendiquant par la pratique de la labellisation.

Conclusion : Une agriculture modernisée et mondialisée est-elle la solution pour assurer la sécurité alimentaire de l'Ethiopie

...

Télécharger :   txt (11 Kb)   pdf (55.9 Kb)   docx (575.9 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club