Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Positionnement en tant que travailleur social dans son contexte d’intervention

Par   •  14 Mars 2024  •  Compte rendu  •  2 634 Mots (11 Pages)  •  338 Vues

Page 1 sur 11

BLOC 4 : Positionnement en tant que travailleur social dans son contexte d’intervention

                                               

[pic 1]

                                                          [pic 2]

Chatelin Sylvie

Diplôme D’Etat D’Accompagnant Educatif et Social   : 2023 / 2024

Bloc  4 / Positionnement en tant que travailleur social dans son contexte d’intervention

Présentation de la personne.

En raison de la nécessité de préserver sa confidentialité, j’ai modifié le nom de la personne que j’ai accompagné et que je vais vous présenter.

Dès sa naissance, Mr Charles à été placé dans une pouponnière, puis après avoir été placé dans une famille d’accueil, à sa demande et en accord avec la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) il est arrivé en 1995 dans l’EANM (établissement d’accueil non médicalisé) où il réside actuellement.

Agé de 49 ans, de taille moyenne, il se déplace facilement surtout dans les lieux qu’il connaît bien. Toutefois,  il présente une déficience visuelle (cataracte et myopie) et j’ai pu remarquer  lors de sorties qu’il avait  une certaine  appréhension pour les marches , les endroits sombres et qu’il n’avait pas conscience du danger . Tout ce qui touche le domaine  médical, y compris le port de ses lunettes, déplaît à Mr Charles.

Les troubles cognitifs associés à la maladie génétique (trisomie 21) de Mr Charles engendrent de l’anxiété qui se manifestent par des TOC comme le besoin permanent d’avoir dans ses poches un crayon avec lequel il pointe toutes les feuilles de papier qu’il trouve, il a besoin également d’avoir avec lui un petit morceau de papier qu’il porte à ses yeux en permanence, l’équipe d’accompagnement m’a également informé que ses TOC s’étaient amplifiés depuis son arrivée.

Doté d’un caractère  déterminé , c’est lui qui choisit les gens avec qui il veut avoir des liens, il ne s’engage jamais dans des conflits, même  lorsque nous l’incitons à accomplir des tâches qu’il n’a pas vraiment envie de faire (comme mettre la table), il utilise alors à ce moment des phrases , principalement  il n’emploie que  des mots  ( et en connait beaucoup) ou des gestes mais sait bien se faire comprendre.

De nature joyeuse et souriante, il aime profiter de l’ambiance des activités, sans vraiment y participer pleinement, l’équipe doit alors très souvent le stimuler. Cependant, j’ai pu constater en accord avec l’animatrice, qu’en lui proposant des activités individuelles, il était moins nécessaire de le stimuler.

A la lecture de son PPA (projet personnalisé d’accompagnement), j’ai pu remarquer qu’il affectionne particulièrement la musique, le théâtre ou  le cinéma, c’est ce qui a amené l’équipe à lui proposer des cours de percussion.

Mr Charles est très matinal et attend dans sa chambre l’équipe de jour pour venir prendre son petit déjeuner qu’il prépare avec un accompagnement verbal surtout pour faire attention à son régime dû à son  taux trop élevé de cholestérol.

Il a besoin d’un accompagnement verbal de guidance pour la douche, la toilette (qu’il fait de manière désordonnée) et d’une aide surtout pour le dos, le shampooing et le brossage des dents (qui est devenu très important pour lui) il en ai de même pour s’habiller car il ne gère pas très bien le linge propre du sale ainsi que les saisons ,c’est la raison pour laquelle il n’a pas accès seul à son armoire.

En interrogeant l’équipe pluridisciplinaire et en lisant son PPA , j’ai pu apprendre beaucoup sur Mr Charles, notamment ses besoins  et  ses envies , ce qui m’a bien aidé à  surmonter mes peurs, mes appréhensions, et d’essayer d’agir au mieux surtout lorsqu’il m’a sollicité pour ses accompagnements,même si je suis consciente que je peux faire appel aux équipes pour obtenir de l’aide .

                                                                                                                                                                [pic 3]

Contexte d’intervention :

L’EANM (établissement d’accueil non médicalisé) dans lequel j’ai effectué mon 1er  stage d’une duré de 14 semaines se situe aux abords de Sens dans une ville où se trouve des commerces, une zone commerciale, et où l’on peut prendre le bus pour se déplacer. L’EANM ouvre ses portes en 1995. Depuis 2021, c’est l’EPNAK (établissement public Antoine Koenigwarster) qui en assure la direction et la gestion.

L’ EANM est financé par  le conseil départemental de l’Yonne et perçoit un prix de journée/hébergement par usager. En ce qui concerne les frais de fonctionnement, d’accompagnement et autres, un contrat est établi entre le conseil départemental de l’Yonne et l’EANM, celui -ci étant révisé tous les 5 ans .Les usagers perçoivent une AAH (allocation adulte handicapé) qui leur est versée soit  par la CAF soit par la MSA.

L’établissement accueille, suite à une orientation de la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapés), 36 usagers de 25 à 66 ans présentant une déficience intellectuelle avec troubles associés, une grande majorité d’entre eux viennent d’IME (institut médico éducatif).Sa mission est de proposer dans un lieu de vie agréable, stimulant et sécurisé, d’accompagner les usagers dans les actes de la vie quotidienne, vers une vie sociale, culturelle et sportive, répondre aux besoins de maintien en santé, soutenir les relations avec leur famille, mettre en place pour les usagers qui en ont les compétences et l’envie un projet d’autonomisation sociale ou d’orientation dans une autre  structure au besoin.

L’EANM dispose de 36 chambres individuelles ( qui peuvent être personnalisées et dans le respect du secret partagé un coffre personnel où est stocké  entre autres son dossier médical) le tout divisé en 3 unités dans lesquelles il y a des toilettes et des douches unisexe , une lingerie , un salon salle à manger cuisine , la structure possède également des salles d’activités sportive et créative , une salle commune d’activité , une salle informatique, un  local pour le médical,et des  bureaux .

L’objectif principal de la structure est de garantir des prestations de qualité aux usagers en leur permettant de maintenir et de valoriser leurs acquis, leur autonomie, leur responsabilisation personnelle et leurs droits.

...

Télécharger :   txt (14.2 Kb)   pdf (177.8 Kb)   docx (321.5 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club