Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

On ne badine pas avec l'amour cas

Par   •  1 Mai 2018  •  1 925 Mots (8 Pages)  •  832 Vues

Page 1 sur 8

...

en arrière ; et on se dit : “ J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui ».

Dans cette œuvre, on retrouve trois thèmes principaux :

• L’inconstance des sentiments : Perdican aime une fois Camille puis Rosette pour revenir sur Camille.

• La douloureuse expérience de l’amour : Du fait des différentes séparations dont une fatale pour Rosette

• La fragilité de l’être : l’Homme, une fois qu’il est trahi en amour, a du mal à s’en remettre. L’humain ne tient qu’à peu de choses.

Pour Musset, cette pièce est un spectacle dans un fauteuil ou plus communément appelé drame romantique. Ces spectacles sont faits pour être lus et non vus. Ce qu’il ne sait pas, c’est que son œuvre a été jouée sur les planches grâce à son frère Paul De Musset. Effectivement, l’auteur de la pièce est décédé avant la mise en scène.

Sur la couverture du livre, en dessous du titre, se trouve le mot « Proverbe ». Pourquoi ce mot ? Car c’est un genre théâtral mondain. Le titre a été inspiré des salons des Précieuses car un proverbe était un jeu d’improvisation à partir d’un canevas simple. Le but étant de retrouver ce proverbe. D’ailleurs le titre peut être considéré comme un avertissement : on ne badine pas avec l’amour sinon….En effet le titre signifie gare à ceux qui badinent avec l’amour car ils pourraient le rendre impur. C’est ce qui se passe avec Camille et Perdican. Dans le livre, l’orgueil des personnages est mis en avant. En effet, ceux-ci agissent sans penser aux conséquences de leurs actes ou paroles.

Alfred De Musset pour écrire ses pièces et notamment celle-ci, s’inspire de sa tumultueuse relation avec Georges Sand. Les sentiments d’amour, de haine, de colère ou encore de mépris ne se ressentent toutefois pas que dans cette œuvre. Effectivement, un recueil rassemblant toutes ses correspondances avec sa femme s’intitulant « Lettres d’amour » a été publié par Françoise Sagan.

Le débat proposé à la fin de l’œuvre a permis aux jeunes de se remettre un petit peu en question à propos de l’amour ou tout simplement en apprendre sur ce sujet assez compliqué. Les jeunes qui prenaient la parole débattaient avec Benoit Verhaert ou les autres artistes sur ce thème. D’autres thèmes étaient abordés tels que la jalousie, la haine, les réactions de Perdican ou de Camille... Ce débat a été organisé pour que les jeunes prennent conscience de la dangerosité des gestes ou paroles avec l’amour car une histoire comme celle-ci peut arriver à n’importe-qui.

Mes pensées sur la pièce

Tout d’abord, je tenais à dire que j’ai particulièrement apprécié la pièce de théâtre « On ne badine pas avec l’amour » jouée à l’Eden grâce à plusieurs éléments mentionnés ci-dessous.

Premièrement, je trouve que le théâtre de la Chute a bien fait d’adapter la pièce de théâtre à notre période. Effectivement, si la représentation était comme dans le livre, c’est-à-dire avec le vocabulaire du 19ème siècle, peu de personnes seraient en mesure de comprendre la pièce. Or, comme le vocabulaire était adapté et que les acteurs ajoutaient un peu d’humour, les élèves ont plus accroché. La pièce initiale était sans humour, triste, grise, moribonde,... Bref, un drame romantique.

Deuxièmement, le thème de la pièce est en grande partie l’amour et justement, ce sentiment est présent partout. Tout le monde a déjà aimé et souffert à cause de celui-ci. C’est un thème qui touche toutes les personnes quelle que soit leur culture. C’est ça qui m’a fait apprécié un peu plus la représentation car c’est un thème qui m’a déjà touché. De plus, cette œuvre nous prévient des risques de l’amour et de la jalousie.

Troisièmement, je trouve que le débat à la fin du spectacle est très utile. En effet, celui-ci nous permet de poser des questions aux acteurs pour des passages encore un peu flous après avoir lu le livre et vu la pièce. Mais surtout ce qui est intéressant c’est parler de l’amour, un thème où l’on est assez réservé et nous prévenir des déboires de ce sentiment parfois meurtrier. Cette discussion n’était pas obligatoire et donc une majorité de la salle est partie. Je trouve cela un peu dommage. Cependant, comme on était moins nombreux ça nous a permis de s’expliquer plus facilement même si, peu de gens ont pris la parole.

Pour conclure ce compte-rendu, j’aimerais remercier la troupe du théâtre de la Chute pour cette belle reprise de la pièce « On ne badine pas avec l’amour » d’Alfred de Musset. Elle est certes remaniée et elle déplaira peut-être aux puristes de Musset mais pour les jeunes, cette adaptation est excellente et je vous la conseille vivement.

Bibliographie :

• Monographie (livre)

o Alfred De Musset, On ne badine pas avec l’amour, édition Larousse, 1935, 1ère de couverture

• Site/ Page internet

o Télépro, Benoit Verhaert, Benoît Verhaert, http://www.telepro.be/011028-38719-Benoit-Verhaert.html, (page consultée le 27 février 2016)

o On ne badine pas avec l’amour, http://www.eden-charleroi.be/agenda/event/on-ne-badine-pas-avec-lamour/id/485/d/1190, (page consultée le 27 février 2016)

O Roger Simons, ON NE BADINE PAS AVEC L’AMOUR (THEATRE PETIT VARIA), http://static.skynetblogs.be/media/213818/1514917148.jpg, (page consultée le 27 février 2016)

o On ne badine pas avec l’amour, http://www.bacdefrancais.net/badine_pas_presentation.php, (page consultée le 28 février 2016)

o Lisette Gautier, Céline Dion Extrait de l’album « D’elles » Lettre de George Sand à Alfred de Musset Par Nanou et Stan, http://images.slideplayer.fr/7/1853275/slides/slide_2.jpg, (page consultée le 1 mars 2016)

o Lettres d’amour, http://static.fnac-static.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/Visual_Principal_340/4/5/1/9782705660154.jpg, (page consultée

...

Télécharger :   txt (12.2 Kb)   pdf (133.4 Kb)   docx (15.8 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club