Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Dissertation Albert Camus

Par   •  1 Avril 2018  •  865 Mots (4 Pages)  •  236 Vues

Page 1 sur 4

...

En outre , celui qui s'aime soi-même ne se détourne-t-il pas d'autrui ? De fait , cette personne préfère s'aimer elle-même que d'aimer autrui au risque de se noyer dans la contemplation de sa propre image . Donc , quelqu'un qui s'aime lui-même assez suffisamment est aveugle et ne peut pas aimer les autres puisque l'individu tombe sous le charme de sa propre personne , il s'admire tellement qu'il n a pas envie d'aimer quelqu'un d'autre .

Au contraire , celui qui se haïrait , comment pourrait-il aimer ? Comment pourrait-il vouloir le bien d'autrui , lui qui se refuse , qui refuse de voir en lui du bien ? En effet , si cette personne ne s'aime pas , il est très difficile pour elle d'émettre une quelconque émotion envers une personne qu'elle ne connaitrait même pas .

Finalement , il est essentiel que l'Homme s'aime mais à juste titre . Il ne doit pas tomber dans l'excès , il ne doit pas arriver à un point où il est en pleine admiration de sa personne ni à l'inverse de se détester car cela impliquerait dans les deux cas un non intérêt de l'autre et donc forcément une absence d'amour vers cette personne . C'est pourquoi l'Homme doit pouvoir s'aimer pour pouvoir aimer son prochain . Cette solution apporterait une meilleure confiance en soi mais surtout améliorerait les relations sociales avec tous les individus de la Société humaine . En 1861 , Louis Belmontet disait : « Deux êtres en s'aimant font leur destin si beau, qu'ils s'aiment encore dans leur tombeau » . La question que se pose beaucoup de gens est : l'amour est-il éternel ?

...

Télécharger :   txt (4.8 Kb)   pdf (40.4 Kb)   docx (12 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club