Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le détour par l’autre est-il un bon moyen de réfléchir sur soi même et de critiquer la société?

Par   •  6 Décembre 2018  •  925 Mots (4 Pages)  •  4 Vues

Page 1 sur 4

...

b/ possible incompréhension du texte ou qu’il n’ai pas le bon effet

Histoire d’un voyage en terre de Brésil de Jean de Léry où comme c’est un chrétien il ne peut pas défendre ouvertement la nudité des Indiens mais veut le faire quand meme et il est donc possible qu’à la lecture du texte certaines personnes ne reste qu'à ler première impression et ne comprennent pas la vrai position du texte.

Cela est aussi le cas pour les fables de la fontaine où on peut juste les voir comme des histoires amusante pour enfant sans voir la critique des personnes envieuse dans le beuf et la grenouille ou des flatteurs dans le corbeau et le renard malgré le fait que la morale de fin nous y amène.

c/ caricaturé positif ou négatif

Une autre limite du détour par l’autre est le fait que pour qu’il soit le plus efficace possible, l’auteur doit caricaturé les personnages de son texte. Ainsi, Montaigne dans ses essais montre l’avis des Indiens sur la société Européenne et exagère les défauts de la coure. En effet la soumission des soldats les plus fort à un enfant malgré le fait que ce soit vrai il y a des conseiller pour l’aider. De plus, les soldats sont payés par le roi donc il est normal qu’ils lui obéissent et de plus les Européens pensent que les rois sont les représentants de dieu sur terre et donc pas n’importe qui peut être roi seulement la lignée royale. Cela est fait écho dans le supplément au Voyage de Bougainville de Diderot où le sage est montré comme extrêmement intelligent malgré sa vieillesse et le fait qu’il ne fait pas partie de la même culture ne devrait pas parler la langue et est mis sous un très bon angle. Additionnellement, les Européens sont montré de façon très négative avec leurs actions qui ne sont pourtant pas reprise par tous ceux qui ont colonisé le Brésil et ils ont potentiellement des raisons pour leurs actions qui montres les Brésiliens comme des barbares. Donc les personnages des récits utilisant le détour par l’autre sont toujours caricaturé positivement ou négativement pour que l’auteur puisse faire passer son message.

III/ discussion de détour par l’autre

a/ On est autre pour quelqu'un

Ce concept peut être utilisé par tout le monde partout et est particulièrement efficace puisque nous sommes nous même autre pour des personnes

Rimbaud : “je est un autre”

b/ Discussion des idées et confrontation de soi même

En conclusion, malgré ses quelque limites et imperfections, le détour par l’autre est un moyen efficace de critiquer la société car il force les personnes à reconnaître les points de vues opposé er les respecter ce qui est l’objectif de ceux qui l’utilise

...

Télécharger :   txt (5.6 Kb)   pdf (63.8 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club