Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le concept produit

Par   •  25 Novembre 2018  •  2 088 Mots (9 Pages)  •  506 Vues

Page 1 sur 9

...

Le marché environnant : produit de nature différente des produits du marché principal mais satisfaisant les mêmes besoins et motivations.

Le marché support : associé aux produits dont l’existence est nécessaire à la consommation des produits des marchés précédents.

4) Le couple marché-produit.

Il a pour objectif de déterminer quels vont être les segments de clientèle visées par les prestations.

III) Le concept produits.

1) Le concept marketing, qu’est ce que c’est ?

Le concept marketing est l’idée centrale, l’attente essentielle du consommateur à laquelle répond le produit. C’est le besoin ou la motivation principale que le produit doit satisfaire.

Ce concept répond aux questions :

- Qu’attend le consommateur ?

- Pourquoi achètes t-il le produit ?

- Que fera t-il du produit ?

Double formulation :

- Un concept acheteur

- Un concept utilisateur final

2) Concept marketing et positionnement.

Il doit s’appuyer sur une idée forte, il doit être puissant et apporter quelque chose de plus au consommateur, être réaliste en terme de coût et et avoir une certaine permanence.

Le positionnement :

- Une politique qui cherche à influencer le consommateur dans une direction

- Choix stratégique global en matière d’offre

- Influencer les perceptions

IV) Le concept de qualité.

1) Définition.

La qualité est une notion subjective qui consiste à satisfaire totalement le consommateur sur un produit ou un service.

2) Ligne de qualité.

La norme : peut être régionale, nationale ou internationale. Elle fixe les dimensions d’un produit, ses caractéristiques techniques, sa composition, sa sécurité, sa fabrication. Elle est donc une garantie de qualité, sécurité pour le consommateur et le respect du code des marchés publics et de la réglementation.

Le label : signe de qualité, créé par un organisme officiel. Il s’agit d’un signe distinctif censé apporter une garantie supplémentaire au consommateur par rapport à la marque.

3) La démarche qualité.

C’est un facteur de gains de productivité. La réduction des défauts donne une meilleure satisfaction des clients et renforce l’identité de l’entreprise.

Ce terme désigne l’approche et l’organisation opérationnelle afin d’atteindre les objectifs fixés par la politique de qualité ?

4) Le principe de qualité totale.

Elle dépasse la simple obtention de la certification :

- Satisfaction client en qualité, coût et délais

- Maîtrise des processus de production

Il y a la méthode des 5 zéros : défaut, panne, délai, stock, papier

Il y a la méthode des 5 S : débarrasser, ranger, nettoyer, tenir en ordre, respecter les règles

Les cercles de qualité : réunion périodique de personnes en petit comité, dans le but d’identifier et analyser les problèmes professionnels afin de proposer des solutions concrètes pour les résoudres.

V) La marque.

1) Définition.

La marque est un signe distinctif de reconnaissance, qui permet à une entreprise, un produit ou un service de se distinguer de ceux de ses concurrents en offrant aux clients un point de repère essentiel. Cela peut être un nom, un signe, un terme, un symbole, un design ou toutes combinaisons de ces éléments servant à identifier les biens et services d’un vendeur ou d’un groupe de vendeur et à les différencier.

Une partie peut être verbale et donc prononçable, l’autre peut être visuelle et graphique.

2) Les caractéristiques.

MARQUE :

- Distinctif, original

- Disponible

- Evocateur des produits de qualité

3) Les stratégies.

Une entreprise à le choix entre avoir un produit ou plusieurs marques.

La marque produit : c’est une marque associé et désigne un seul produit et pour lequel elle apporte une promesse spécifique. Donc chaque produit est vendu sous une marque différente.

La marque ligne : l’entreprise peut également avoir une marque par ligne de produits.

La marque gamme : les produits destinés au même marché sont vendus sous le même nom.

La marque ombrelle : il s’agit d’une marque recouvrant ou désignant plusieurs produits ou services.

La marque distributeur : il faut distinguer la marque enseigne distributeur et la marque proposé du distributeur.

Le co branding : association de deux ou plusieurs marques pour le développement d’un produit ou ‘une gamme de produit qu’elles cosigneront.

VI) L’identification du produit.

- L’étiquette.

C’est la carte d’identité du produit. Elle se présente sous ka frome d’une fiche d’identification contenant un ensemble d’information, obligatoire ou non figurant sur le conditionnement. Elle permet d’informer le consommateur sur le produit, de comparer les produits.

Mentions obligatoires :

- Dangers.

...

Télécharger :   txt (14.4 Kb)   pdf (59.1 Kb)   docx (579.2 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club